Une guerre de communication  en train de s’installer

C’est un véritable gêne que l’observateur éprouve en essayant de comprendre le déroulement des événements depuis le début de cette crise du Covid-19 .  Les canaux d’information  sont nombreux et on ne sait plus qui croire. Les analyses se télescopent et on ne sait plus quelle attitude adopter devant l’enthousiasme des uns et les dénégations des autres. Mais on sent qu’une guerre de communication est en train de se dérouler autour de ce Covid- organics qui est le remède  miracle pour de nombreux africains et une potion peu fiable pour d’autres en occident.

Une guerre de communication  en train de s’installer

C’est une véritable bataille qui est en train de se dérouler. Le président Andry Rajoelina a surpris le monde entier lorsqu’il a annoncé que Madagascar disposait d’un remède contre le coronavirus. La nouvelle a fait la une de nombreux médias internationaux.  Les demandes de renseignement sur ce Covid- organics  sont venues de toute part. Le chef de l’Etat a affirmé que les chercheurs de l’IMRA l’avaient  mis au point et qu’il était à base d’Artemisia et d’autres plantes locales. Les critiques ont fusé, stipulant qu’aucun essai clinique n’avait été effectué.  Il a été produit en potion et  en tisane. Les Malgaches ont été les  premiers à le prendre. Néanmoins  chez nous, des  réticences sont apparues.  On a su qu’il y avait  deux remèdes, l’un curatif et l’autre  préventif.  L’OMS a manifesté sa défiance vis à vis du Covid- organics . Le chef de l’Etat malgache a continué à soutenir la pertinence de son utilisation . Ses pairs africains ont manifesté leur intérêt malgré le travail de sape de certains lobbies. Aujourd’hui, il y a de fervents défenseurs de cette voie choisie par les  Malgaches. Une partie de l’élite africaine la défend comme on l’a vu dans l’émission  télévisée d’Africa Média. En France, LCI, BFM TV  le Figaro ou le Parisien ont   brocardé  la potion miracle du président Rajoelina. La guerre de communication est donc maintenant lancée. Sur place, les critiques se multiplient et la situation est en train de se tendre car les mécontentements commencent à se cristalliser. La gestion de  la crise à venir risque d’être  périlleuse pour le pouvoir.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

17 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Monsieur Rakotonirainy, moi je suis de votre avis. A 100%.

  2. Des scientifiques il y en a pour et contre ces traitements. Il faut s’éveiller et se rendre compte que tout traitement à base de plantes est systématiquement dévalorisé à cause de l’immense marché mondial sur les médicaments. Pourquoi pensez-vous qu’on interdise l’utilisation de plantes pour se soigner, pourquoi l’herboristerie a disparu, pourquoi on met tant en garde contre de soi-disant effets
    pervers ? Le fait de nous en détourner deviendra petit à petit une interdiction pure et simple si nous ne réagissons pas !

  3. @Rakotonirainy
    Une erreur s’est glissee dans mon commentaire, je parlais du Prix Nobel Pr Luc Montagnier au lieu de Charbonnier qui est aussi médecin mais pareil, ce dernier est d’ailleurs déjà menacé de ne plus exercer par l’ordre des médecins, et que dire de + de milliers de médecins qui ont quitté leur fonction !! Malaise chez les vazah cher monsieur alors faisons plutôt preuve d’humilité envers nos propres concitoyens avant d’aller proclamer ceux qui ne nous ont pas toujours voulu que du bien, je parle de l’afrique !
    À bon entendeur !!!

  4. @Rakotonirainy
    Faire confiance aux sommités mondiales ? Ah ouais ? Les bras m’en tombent, vous n’avez peut être pas vu comment le Pr Raoult un Grand médecin prix Nobel s’est fait traité et même se faire massacrer même par ses pairs ? Et que dire du Pr Charbonnier une autre sommité Prix Nobel également et à qui on a dit que c’est un vieux sénile qui raconte des bobards ?!!
    En attendant cher monsieur, renseignez vous et bien sur les traitements qu’ils ont administré aux malades le remdesevir qui n’a p
    prouvé que très peu d’efficacité contrairement au protocole de Pr Raoult, coût ? (Vu sur site industriepharma moins d’1 dollar par jour de traitement (0,93 $). Un coût de fabrication maîtrisé, même s’il serait loin d’être le moins cher des traitements actuellement à l’essai. À titre de comparaison, la médiatique hydroxychloroquine a un coût de production plus de dix fois inférieur (0,08 $). Y A pas photo💵. Que dire alors du rivotril ? les médecins ont été invités ou sommés à en adminitrer aux patients âgés afin qu’ils ne souffrent pas, ben voyons !
    Si les occidentaux et les européens en particulier ont une forme de dédain envers leurs scientifiques et si nous africains prenons la même voie alors qu’allez vous dire à vos enfants ?
    Tu sais notre peuple est un peuple d’incapables, ne te fie jamais à nos pseudos scientifiques parce que ce sont des rigolos qui ne connaissent rien, ils ne méritent même pas d’être des chercheurs, la solution tu ne la trouveras que chez les étrangers ceux là même qui pendant la crise du coronavirus, qui en mai 2020, leur essai discovery n’a toujours pas donné de résultats mais que pendant ce temps on compte les morts, oui c’est eux les champions les grands du monde, nous on est trop idiots on reste à notre place ! Comme c’est pathétique d’en arriver là 😟pfff

  5. Non aux vaccins en Afrique, tout court nous préférons le remède du Madagascar car depuis des décennies le paludisme tue en Afrique et personne et OMS na jamais trouvé un vaccin car les médicaments contre paludisme fait beaucoup d’argent aux occidentaux

  6. Laissez nous africains boire notre covi organic car nous ne voulons pas de vaccin en Afrique plus jamais ça

  7. En lisant tout ces déferlantes critiques envers le covid organics de mon pays , nombreux surtout des malagasy me font pitié tout simplement. Mes dames messieurs , avez vous déjà connu des produits pharmaceutiques qui ont garantis des vies humaines? Des guérisons à 100 pour cent? En quoi est-ce le tort de Madagascar de proclamer le Covid organics? Médicament , tambavy ou comment vous l’appelez , ça n’affecte rien en ce qui est de mérite de Madagascar de part le président Andry. Oui je loue son courage malgré les attitudes malsaines des politiciens et corps médicales corrompus qui n’ont rien compris des zizanies semés de l,extérieure et des manipulations de leur cervelles par les grands lobbyistes pharmaceutiques. J’encourage le gouvernement de mon pays à aller de l’avant , à étendre les recherches médicales et pharmacologiques à travers nos riches biodiversité , il est grand temps que Madagascar prenne possession des bienfaits de sa richesse. Bon courage Monsieur le Président

  8. Il y a pas mal d’intérêt là dedans, intérêts milliardaires qui peuvent manipuler n’importe quel remède bien que miraculeux et le faire apparaître nul ou pire dangereux ou, par contre, montrer miraculeux un vaxin moin efficace d’un covid organic ! Il faudra faire très attention et ne pas accepter pour or ce qui peut être du laiton !

  9. « Le chef de l’Etat a affirmé que les chercheurs de l’IMRA l’avaient mis au point »… puisqu’on vous dit que ce n’est pas lIMRA qui l’a fait. cet Institut n’a fait que valider le produit, en plus, c’est une validation sous pression des dirigeants.
    On apprend, plus tard, qu’il y eu a deux types de CVO, le curatif et le préventif. Tout cela vient après la polémique. Il n’y a toujours pas de posologie. et que l’essai clinique n’est toujours pas au rendez-vous. Pire le président veut le faire sous forme d’injection. C’est bien le vaccin qu’on veut essayer en Afrique.
    J’ai juste 2 questions;
    1) Si le produit est bon contre le paludisme, pourquoi ne le prend on pas, car les victime de paludisme annuelles est aux alentour de 500 personnes ?
    2) Si ce produit marche pourquoi ne les donnerait pas pour les 53 personnes encore sous hospitalisées depuis le de mars ?
    Vivement les réponses

  10. Alefa BAREA A !
    Champion d’Afrika leisy é ! resy daholo ny gena nama à !!!
    Tsy ratsy ilay fitapitaka, à gauche , à droite , pénalty…..but leisy é !
    Samia maka aina kely….mi-désaltéré kely.
    Ny championnat du monde no tanjona leisy é !!!

  11. Ny mahafaly aloha dia efa nahafitaka ny gena maro aloha i RADAMA é !
    Mbola aiza ny hitondrany ny baolina, fitaka kely à gauche , à droite, raha tsy pénalty dia but avy hatrany.
    Alefa BAREA à !

  12. · Edit

    1 – Académie Nationale de médecine de France, en 2019 a déclaré (avant covid-19) :
    Artemisia : l’utilisation de cette plante pourrait entraîner une complication mortelle, ….

    2 – Autre déclaration d’une académie de Médecine (2020) :
    La consommation de litres de tisane d’artemisia, de composition incertaine, pendant sept jours, sans autre traitement, par de jeunes enfants impaludés les « ?expose (…) à un risque élevé d’accès pernicieux ? » (neuropaludisme), une complication grave du paludisme qui se traduit par une atteinte du système nerveux pouvant mener au décès, …

    *******
    a- Pour la santé et entre scientifiques, il ne devait pas avoir d’orgueil, on doit s’échanger pour s’améliorer. Mais pourquoi, ce ne sera pas un co-brevet pour le covid-organic entre Madagascar et la France, l’objectif c’est la santé, PRESERVER et SAUVER des vies.
    (on rajoute le drapeau Français quand même sur la boîte ?)

    b- Ce n’est pas une honte de poser la question à l’académie de médecine Française, sur le pourquoi ? Nos scientifiques Malagasy à Montpellier sont reconnus à l’international, …. USA.
    Beaucoup de brevet international de très haut niveau (physique, …. chimie) se greffe des noms Malagasy.

    Bonne santé à tous mes compatriotes Malagasy

    Rakoto de Montpellier,

  13. Le ridicule ne tue pas…et il se trouve que Madagascar se décrébilise de plus en plus en s’enfonçant dans le faux et l’arnaque avec ce CVO….vaut mieux se réveiller à temps…Madagascar devient la risée du Monde entier.
    Il faut se réveiller Messieurs svp …Merci!
    D’autant plus que l’Etat Malgache devient ridicule devant le chiffres de malades et guéris qu’il diffuse….la confiance se gagne une fois…une fois qu’on la perd ….c’est fini!!!
    Et ce qui est grave c’est qu’au niveau de nos crédits à l’extérieur , nous ne sommes plus crédibles suite à ces bévues de CVO et ces chiffres statistiques à la con!!!!!

  14. Guerre de communication, soit, mais il n’y a toujours pas de resultat probant sur l’efficacité du CVO, la guérison d’une artiste, d’un évèque ou d’une tante n’est pas une preuve car d’autres (dont des cas graves) étaient aussi guéris sans CVO et aucun traitement pour certains

  15. L’occident a condamné beaucoup de patients en leur refusant les traitements hors AMM.
    Est ce que la Chine a pris le dessus sur le Covid19 en se limitant aux doctrines occidentales ? Non.
    Un pays souverain et responsable soigne son peuple avec ses moyens:
    « China’s Secret To Controlling The Covid-19 Outbreak Is Traditional Chinese Medicine Concoctions Used Alone Or In Conjunction With Antiviral Protocols:
    From current treatment results, TCM based on an over-all symptoms of 2019-nCoV pneumonia patients, has suggested to prescribe prescription that are likely to be effective, such as qingfei paidu decoction (QPD), gancaoganjiang decoction, sheganmahuang decoction, qingfei touxie fuzheng recipe, etc.  »
    Ce sont les occidentaux qui viennent apprendre en Chine sur cette maladie, pas l’inverse.

  16. Il n’y a rien à épiloguer de masturbations en masturbations là-dessus ! L’Artémisia composante principale du CVO n’est pas le remède miracle contre le covid 19 car vaut mieux faire confiance en des somnités mondiales qu’à des apprentis scientifiques hypercomplexés locaux . C’est une supercherie initiée par la pseudo-prophétesse Brésilienne et avalisée par la maison de l’Artémisia jusqu’à induire en erreur le chef d’état . La situation est grave car il y a même violation de l’éthique et de la légalité comme l’a souligné l’académie de Médecine de Madagascar tout en sachant que ce CVO n’a pas l’AMM ou autorisation de mise sur le marché délivrée par des scientifiques ou autres labos pharmaceutiques et non une autorisation provisoire de l’état . On peut parler même d »empoisonnement » de la population . Et le SENEGAL a raison d’étudier en détail les produits en dehors de l’artémisinine dans ce CVO . Ce CVO est du pipeau et le pouvoir va perdre beaucoup si on espère faire du business là dessus .

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.