L’assainissement de la Capitale a commencé


Le plan d’assainissement promis par le maire d’Antananarivo est en train de se réaliser. La décision de dégager les trottoirs de la Capitale s’est faite de manière méthodique et les protestations des propriétaires des box installés à Analakely n’y ont rien fait. La nouvelle administration a décidé de faire table rase du passé, en ne tenant pas compte des autorisations d’installation délivrées par la CUA dirigée par Mme Lalao Ravalomanana. Ce sont des commerces brassant des capitaux importants qui ont été démolis, Cependant, la décision prise par les autorités communales actuelles sont dans la logique du programme présenté par Naina Andriantsitohaina lors de sa campagne électorale.

L’assainissement de la Capitale a commencé

C’est une nouvelle politique qui est initiée par la mairie d’Antananarivo. La réalisation des Veliranon’Iarivo de Naina Andriantsitohaina nécessite une remise en ordre de la gestion de la ville. Les commentateurs, dont nous faisons partie, avaient affirmé qu’il était obligé de réorganiser les marchés de la Capitale et de dégager les rues et les trottoirs de tous ces commerces installés ici et là, gênant considérablement la circulation dans la ville. Durant plusieurs mois, l’équipe de la CUA a tergiversé. Elle a averti tous ces propriétaires de magasins installés sur les trottoirs. Ces derniers, forts de ce qu’ils pensaient être leur bon droit puisqu’ils avaient des contrats, ne s’en sont pas émus. Mais la décision a été prise d’aller de l’avant. Les récriminations n’y ont rien fait. Tous les box se trouvant dans les rues à côté du Ier arrondissement ont été démolis. Il ne s’agit que du début de l’opération d’assainissement. C’est la première étape qui a été accomplie. Beaucoup reste à faire. On attend maintenant le dégagement de la partie se trouvant sur l’axe menant à Tsiazotafo et Behoririka. C’est un travail de remise en ordre qui ne se fera pas sans difficulté. Les résistances vont être très fortes, mais le changement est à ce prix.

Patrice RABE.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.