Une stratégie de lutte à adapter à la situation

Les incidents survenus avant-hier dans les centres où sont envoyés les cas contaminés à Toamasina montrent qu’il y a une certaine désorganisation dans la gestion de la crise du Covid-19. Les autorités médicales ont été dépassées par les événements. L’affirmation que l’épidémie est maîtrisée n’est pas vérifiée puisque le bilan s’alourdit de jour en jour et que l’intendance ne suit plus. L’opinion commence à se rendre compte de l’approximation des annonces faites par le chef de l’Etat qui veut faire preuve d’optimisme et non parler de la réalité sur le terrain.

Une stratégie de lutte à adapter à la situation

Les chiffres des cas contaminés augmentent de jour en jour. Le bilan quotidien montre que la propagation du virus se fait de façon exponentielle. Le nombre de tests faits tous les jours, bien qu’insuffisant, montre que le Covid-19 contamine très vite et touche de nombreux quartiers de la Capitale et de Toamasina. Les autorités médicales peinent à suivre l’évolution de l’épidémie. Les malades sont dirigés vers de nouveaux centres car les hôpitaux sont débordés, mais la prise en charge de ces derniers laisse à désirer. Les nouveaux venus, las d’être délaissés ont donc décidé de manifester. Ils ont dit haut et fort leur colère à la presse. Les autorités médicales n’ont pas réagi, manifestant même une certaine gêne. Sans remonter jusqu’au président de la République, on peut légitimement se demander si l’organisation mise en place est adaptée à la situation actuelle. On sait que les membres du CCO ainsi que tout le personnel médical se donnent corps et âme à leur tâche, mais on sent qu’ils doivent en permanence s’adapter. Les tests opérés ne révèlent leurs résultats qu’après un laps de temps assez long et on comprend la frustration de ces nombreux cas dans l’incertitude. Le virus continue de se propager de façon exponentielle. Il faut donc maintenant reconsidérer la stratégie à adopter

Patrice RABE.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

12 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Orgueil ou si vous voulez présomption doivent être mises à côté en ce moment car le virus regarde personne et même les présomptueux !

  2. @Tiana
    Tena manaiky aho hoe tsy ampy ny test, ary zaho aza mba tsy manaiky koa fa hoe voafehy ny fiparitahany fa mba farafaharatsiny mba ilay fomba hilazany azy hoy aho no mba diplomatika. Ny @ stade indray dia ny stastika navoaka no namaliko azy hoe stade 2, marina tsy niofana momba an’izany aho fa mba mitrantraka ato @ google ihany.
    https://www.generali.fr/actu/coronavirus-stades-epidemie/.
    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/03/05/coronavirus-a-quoi-correspondent-les-trois-stades-du-plan-d-action-contre-l-epidemie_6031948_4355770.html
    Misy rohy 2 ireo fa ao @ ilay faharoa no tena mamaritra izay stade 3 zay.
    Le stade 3 a pour objet de gérer dans les meilleures conditions les conséquences de l’épidémie et d’en atténuer les effets. Cette étape se caractérise par la circulation du virus sur l’ensemble du territoire.

  3. La peur va tuer plus que la pandémie. C’est ce qui est arrivé en France où le dénigrement de l’hydroxychloroquine a empêché de sauver 25.000 vies selon le Pr Perronne dans son livre paru le 17 juin 2020.
    La progression du Covid19 est exponentielle, phénomène inévitable dans tous les pays.
    A Madagascar, le facteur R0 de réplication constaté est de 1,1 soit un doublement par semaine du nombre de contaminations.
    Ce qui est fait: Prévention et guérison des cas bénins: masques, traçage/dépistage et remèdes anciens ou traditionnels. Traitement des formes graves avec l’espoir donné par la dexaméthasone.
    La léthalité actuelle de 1% va augmenter, vers 3,5% en moyenne mondiale. (La France a atteint 20%.)
    Aucun pays n’a pu soigner ni éradiquer le Covid19: Il faudra vivre avec, revenir aux activités primaires de base et oublier les revendications stériles, la mondialisation et le tourisme.

  4. @Soa

    Buvez à satiété votre CVO car certainement vous êtes majeure et vaccinée mais ne forcez pas les Malgaches à prendre ce poison d’ailleurs les gens intelligents ne se laissent pas avoir car les risques à long terme sont réels !

  5. Il faut apprendre à vivre avec le virus. C’est à dire chaque personne doit travailler normalement en respectant tous les gestes barrières. En plus il faut boire le CVO qui est très efficace.

  6. Ka ny sainy io domelina mpitondra io aza tsy voafehiny izy tompony ka aretina afa indrindra amin’izay rehetra hita hatrizao, dia ny covid-19 indray ve no ho voafehiny e? Ndao fehezana tsy hirediredy intsony lery fa mamarina akady ny vahoaka: fehezo, tsy misy masque izy, hamaky tantara ho any marary mizaka ny covid-19 dia mety ho tonga saina?Mora aminy ny miteniteny foana fa tsy ho zakany raha iray aminy fianakaviany akaiky no hiarany covid.

  7. Na stade 19 aza io rehefa NY vahoaka no mafy loha dia ho faty daholo isika , NY fanafody efa eo antanan’tsika , NY manamboatra NY lokilin’tsika sisa no iilaina , ary isika mametra messages eto aoka re MBA fanetanana no atao eto fa tsy fitsikerana intsony , io ilay virus miady @io no atao fa tsy mamely olona faona , anontanio ange dada e

  8. · Edit

    Bonjour,
    .
    Je ne suis pas médecin donc je ne connais rien en épidémiologie, stade 2 , 3, 9 …. il y a des malades et des morts.
    Seulement je souhaite qu’on soigne dignement et gratuitement tous les malades.
    J ‘ai entendu qu’il y a des aides, des achats de 4×4, …. , des dons ,… des Pr Américains , … .
    .
    Messieurs les dirigeants, écoutez les détresses des malades si non ils ne peuvent pas assister à l’inauguration du, …
    .
    Bonne santé à tous
    Rakoto de Montpellier

  9. @ Rahery

    Manaova fanofanana resaka «resaka épidémiologie » fa tsy voatery hoe misy cas ireo régions valo sisa vao stade 3 ! Ary tandremo fa tsy ampy mihitsy ny tests hatao .Alaviro ny rediredy toa ny any am-tampony hoe « voafehy » ny valanaretina fa mahamenatra !

  10. Zaho ndray mahita hoe stade 2 isika zao satria tsy mbola manenika ny faritra 22 ny aretina, izay famaritana ny maha stade 3 azy, fa ity hoe voafehy ity tokony mba atao teny ampahendrezana ka lazaina hoe: miezaka ny hifehy azy isika dia mba mahatsiaro tompon’andraikitra ny tsirairay @ izay fa ilay filazana hoe efa voefehy ny aretina lasa tsy mandray andraikitra ny valalabemandry satria ny fanafody efa eo, ny aretina efa voafehy koa dia tsy misy ilana izany fitandremana izany intsony hoy ny olona fa ny fitadiavam-bola izao aloha no mafotaka!!!

  11. Il n’y a plus rien à discuter car Madagascar est résolument au stade 3 de l’épidémie . Les affirmations contraires des officiels relèvent de la démagogie . Des pays Africains comme l’Afrique du sud ont faits appel à des Médecins cubains rompus au combat contre les épidémies dans le monde . Ils seront de grands recours pour la situation préoccupante à Toamasina . Mais nos dirigeants n’iront jamais vers cette solution pour fierté nationale populiste . Déjà il faudrait donc assurer les matériels de protection nécessaires aux soignants et d’anticiper avec l’acquisition de respirateurs suffisants car ce CVO curatif c’est du pipo !

  12. Comme les personnels soignants commencent à être débordés au jour d’aujourd’hui, alors que le pic du Covid ne soit pas encore atteint, le Gouvernement doit faire appel à tous les soignants volontaires, le but est de soutenir et aider les hospitaliers.
    Cet appel ou voîre même une réquisition s’agit de mobiliser tous les professionnels de santé: privés, publics, retraités, démissionnaires afin de soutenir l’effort de combat au Covid.
    Les personnels-soignants : médecins, infirmiers, aide-soignants, brancardiers, etc etc … sont les bienvenus, les considérations politiques devraient être écartées.
    J’estime qu’il s’agit d’une solidarité et d’un patriotismen national.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.