Présentation du détail du plan Marshall du chef de l’Etat

La présentation des projets d’infrastructures immobilières entrant dans le cadre du « plan Marshall » du président de la République s’est tenue devant un parterre d’opérateurs économiques malgaches. Il s’agissait de porter à leur connaissance le détail de ces « velirano » annoncés lors de la rencontre avec le secteur privé s’étant tenu récemment. L’exposé avait le mérite d’être clair, mais ce sont surtout les chefs d’entreprise du BTP qui ont pu en tirer profit. Dans le contexte actuel, il s’agit de perspectives, souriantes certes, mais qui ne peuvent se réaliser qu’à moyen ou long terme. La lutte contre le Covid-19 et les problèmes sociaux qui en découlent constituent l’urgence du moment.

Présentation du détail du plan Marshall du chef de l’Etat

Le président de la République avait parlé de ce « plan Marshall » lors de sa rencontre avec le secteur privé. Il en avait fait une priorité pour la relance de l’économie. De nombreux opérateurs économiques n’avaient pas caché leur déception car de nombreuses questions concernant leur avenir étaient restées en suspens. Le chef de l’Etat a donc décidé d’aller de l’avant. Les projets d’infrastructures immobilières qui seront réalisés sont d’utilité publique. La construction de CSB2, d’hôpitaux et d’EPP dans différentes régions de la Grande Île servira grandement la population. Les entreprises soumissionnaires devront être opérationnelles et prouver leur savoir-faire. Les appels d’offre se feront dans la transparence. Présentées comme telles, ces perspectives sont encourageantes et devraient permettre à ces dernières de participer pleinement au développement du pays. A présent, la communauté nationale va attendre la suite donnée à ces projets qui, s’ils se réalisent, donneront un coup de fouet à l’économie nationale. Mais ce ne sont que des annonces. Leur effectivité se vérifiera dans les temps à venir. Dans l’immédiat, c’est la réponse à crise sociale frappant les plus pauvres qu’il faut apporter.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Plan Marshall ?
    .
    on parle:
    Malagasy et non Malgache,
    Tosika fameno,
    sakafo mora,
    loharano,
    .
    Marshall est un Malagasy ? qu’est ce qu’il fait chez nous ? svp expliquez pour les Malagasy et dans notre réalité et si possible avec des mots Malagasy.
    Essayez d’utiliser un vocabulaire compréhensible par mon cousin à Mananjary monsieur l’économiste.
    .
    Utilisez nos belles mots Malagsy: masoandro, mandroso, Radama, Tsy resy,.. on est très très riche en vocabulaire.
    il faut que ça reste dans l’histoire : Madagasikara Tsy Mandohalika, …. on s’en souviendra en 2120.
    .
    Bonne santé à tous

  2. Il ne faut pas « noyer le poisson » car pour l’instant il faudrait que le plan multisectoriel d’urgence du gouvernement soit bien étoffé financièrement pour affronter la crise qui touche tous les secteurs d’activités économiques avec cette crise sanitaire . On a rien à « secouer » d’un plan Marshall dans l’immédiat car c’est un projet à moyen terme . Et surtout nous ne sommes plus en campagne électorale avec toujours ces « maquettes » !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.