Union sincère


C’est donc parti pour deux semaines supplémentaires de confinement, notamment, pour les régions les plus touchées par la pandémie de coronavirus. Une perspective qui ne réjouit, évidemment, pas la population malgache complètement désemparée par un bilan qui s’alourdit.

Union sincère

A un peu plus de 4 mois après l’état d’urgence sanitaire, le coronavirus est toujours là. Et apparemment, l’ennemi invisible n’est pas encore si près de l’abdication. En effet, avec sept décès de plus hier, 428 nouveaux cas, 89 formes graves, mais quand même 238 guérisons, la maladie du siècle continue son œuvre destructrice dans le pays, et devant laquelle malheureusement la classe politique ne prend toujours pas la conscience de l’utilité d’une cohésion sans faille pour unir les forces afin de remporter ensemble cette bataille contre le coronavirus qualifié, par ailleurs d’ennemi commun. Si l’opposition continue dans son mauvais chemin de critique non constructive, le régime quant à lui semble peiner à trouver la meilleure et la plus efficace des options pour parvenir à maîtriser la crise. Une dissension interne au sein du gouvernement semble même se dessiner depuis la semaine dernière après la réaction épidermique de la porte-parole du gouvernement concernant l’appel à l’aide internationale lancé par le ministre de la Santé Publique. Un appel à l’aide qui, au final, a le mérite d’avoir permis de mesurer la complexité de la situation dans laquelle se trouve le pays dont toutes les forces vives doivent plus que jamais prendre conscience qu’une union sincère exempte de tout calcul politique peut aussi constituer une arme efficace contre le Covid-19. Quant aux dirigeants, ils doivent faire preuve de plus d’humilité dans la gestion de la crise. Dans leur intervention ce week-end, le président de la République et le Premier ministre ont affiché leur volonté réelle de renforcer les actions de lutte contre le coronavirus. L’arrivée prochaine de nombreux matériels venant de l’extérieur prouve que Madagascar bénéficie encore de la confiance des partenaires techniques et financiers. La solidarité internationale est réelle. On attend encore plus d’union au niveau national.
R.Edmond

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.