Marche ou crève

Cela fait un mois, enfin presque, que les quelque 5 500 taxis-be – ligne urbaine et suburbaine confondues – desservant la capitale et la périphérie, sont à l’arrêt avec les chauffeurs et les receveurs. En revanche, les passagers ne peuvent pas rester au garage.

Marche ou crève

Tous les jours de ce mois d’août, Europe 1 met la littérature à l’honneur dans Le grand journal du soir. Ce lundi, c’est le jour des livres cultes avec « Marche ou crève » de Stephen King. Comme le laisse entendre le titre original « The Long Walk », il s’agit de marcher jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un debout, le vainqueur. Si l’ouvrage est un roman d’anticipation dystopique qui est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire, il peut refléter, toutes proportions gardées, le vécu en période de confinement des Malgaches. Contraints d’effectuer quotidiennement de longues marches, faute de taxis-be qui ménagent ainsi leurs pneus. Ce qui n’est pas le cas de la population qui use ses souliers. Des kilomètres à pied, ça use aussi l’énergie pourtant indispensable dans le cadre de cette pandémie de Covid-19, un ennemi invisible contre lequel les milliers de marcheurs au quotidien ne sortiront pas tous vainqueurs. Qui plus est, les mesures-barrière, notamment la distanciation physique, ne sont pas toujours respectées par une population à bout de souffle dont le mot d’ordre est « Marche ou crève ». Qu’ils soient dans le secteur formel ou qu’ils travaillent dans l’informel, les gens sont obligés de marcher pour subvenir à leurs besoins. Plutôt que de crever de faim aujourd’hui, ils préfèrent mourir du Coronavirus demain, quoiqu’ils risquent à tout moment de se faire détrousser, voire tuer dans leur longue marche pour la survie. Contrairement à un récit de fiction, le danger est bien réel, surtout en allant au boulot tôt le matin ou en rentrant tard le soir pour le dodo, tout cela sans …métro ou plutôt taxi-be. Le tramway prévu à Tana n’est pas non plus près d’être sur les rails.

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.