Rétablir une certaine discipline chez les motards

Ambohitrimanjaka, Ankadindramamy,  Ankadimbahoaka, Andavamamba, Route Digue… C’est une véritable  litanie que l’on égrène avec  tristesse, car des jeunes gens y ont perdu la vie  On attend tous les jours ce décompte macabre qui ne devrait pas être. Le week-end dernier fut particulièrement meurtrier. Ce, à tel point qu’on doit tout faire pour mettre le hola et appeler les motards à faire attention, et les obliger à respecter les règles élémentaires du code de la  route. C’est par imprudence, pour ne pas dire par inconscience, que tous ces motocyclistes se faufilent dans la circulation. Ils finissent par être percutés par  les véhicules plus imposants qu’eux.  Il est temps de mettre fin à une hécatombe.

Rétablir une certaine discipline chez les motards

La police nationale a sorti un communiqué dans lequel elle s’inquiète de la recrudescence des accidents de moto de ces derniers jours. Elle rappelle à juste titre que les motards sont assujettis comme les automobilistes au respect du code de la route, et qu’il serait peut être temps d’instaurer un permis pour tous les motards. Ce qu’on remarque en effet, c’est cette imprudence dont font preuve les jeunes motocyclistes qui foncent sans tenir compte du danger devant eux. Avec les dépassements à gauche et les remontées dans les embouteillages à tombeau ouvert, il ne faut pas s’étonner de voir ces motos être balancées comme un fétu de paille. La mort est souvent au bout.  Les autorités, après avoir  fait un rappel à l’ordre, vont certainement sévir. Il est temps de stopper tous les inconscients qui se croient trop sûrs d’eux. La moindre des choses est de porter un casque, et il faut rendre  ce port obligatoire. Les agents de  la circulation doivent impérativement  arrêter les contrevenants, les verbaliser et mettre leur moto en fourrière. Les autorités ne peuvent plus tolérer ce qui se passe actuellement. Elles ont fait preuve de sévérité envers les automobilistes dont les véhicules sont de véritables épaves, elles doivent réagir  vis-à-vis des motards. C’est une question de vie ou de mort.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.