Nouvelle étape

La pandémie de Covid-19 a fortement frappé l’économie malgache. Les blocages des activités provoqués par les restrictions sanitaires ont eu des conséquences désastreuses sur pratiquement tous les secteurs économiques.

Nouvelle étape

Plus particulièrement les branches liées au tourisme comme l’hôtellerie et la restauration  qui ont connu une chute vertigineuse de -79.4%. Il en est de même des industries extractives qui ont été et qui continuent d’être marquées par la fermeture des grandes unités minières. La loi de finances initiale 2021 fait état d’une régression de -53.2% des industries extractives. Avec ce que tout cela suppose d’impacts négatifs sur l’économie. Pour ne citer, entre autres, que la dépréciation de la monnaie nationale provoquée notamment par la chute de ces  deux secteurs du tourisme et des mines qui sont les deux principaux pourvoyeurs de devises étrangères.  En somme, comme tous les autres pays du monde, Madagascar n’a pas échappé à cette crise. Au bilan final, l’année 2020 se terminera avec une récession économique de -3.8%. Et là encore,  la situation de Madagascar n’est pas aussi dramatique qu’on pourrait le croire puisque d’autres pays émergents comme Maurice et l’Afrique du Sud ont connu pire en termes de récession économique. Quoiqu’il en  soit, le pays va encore traverser une période difficile  dans les mois qui viennent. L’on s’attend encore, par exemple, à une inflation de +6,2% consécutivement à une probable hausse du cours du pétrole brut. L’ariary continuera également à se déprécier à un taux de -3,7%. Mais l’avenir n’est pas aussi sombre qu’on peut le croire. D’abord, il y a cette détermination du régime actuel à remettre le pays sur le chemin de l’émergence, avec un accent particulier sur le développement régional.  Mais également et surtout,  les perspectives sont plutôt bonnes pour les autres secteurs économiques. Plus particulièrement le secteur primaire qui a été le moins touché par la pandémie. Le taux de croissance économique escompté pour 2021 est de 4.5% . En somme, dès le courant de l’année prochaine, la période sombre de la crise sanitaire fera certainement place à une nouvelle ère marquée par un rebond économique qui sera une nouvelle étape dans cette marche vers l’émergence de Madagascar.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.