Loi de finances de relance

Un dernier coup fourré raté. La tentative des Sénateurs, du moins ceux de la bande à Rivo Rakotovao, de réduire le budget de leurs futurs successeurs n’a pas été couronnée de succès.

Loi de finances de relance

Après nous le petit budget. Une expression bien connue mais dans la version des Sénateurs HVM en fin de mandat qui ont amendé la loi de finances initiale 2021 avant de l’adopter. Un amendement dans le sens d’une réduction du budget du Sénat et qui serait motivé par un souci de ces futurs ex-Sénateurs de donner plus de moyens à l’achat de vaccins. Mais le raisonnement de ceux qui sont dans les derniers jours de leur mandat au Palais d’Anosikely s’apparente plutôt à un règlement de compte anticipé contre les futurs membres de la chambre qui, au vu des résultats des sénatoriales, seront majoritairement issus du clan présidentiel. Une proposition rejetée par les députés qui sont, eux aussi, de la majorité présidentielle. Mais l’autre amendement apporté par le Sénat, en l’occurrence le retour à une TVA de 20% pour le gaz domestique contre les 5% proposés par les députés, n’a pas manqué d’étonner plus d’un consommateur. Pour la bonne et simple raison que cette proposition gouvernementale va dans un sens des intérêts des foyers, qui pourront accéder plus facilement à ce combustible propre, mais également de la protection de l’environnement car en cas de réduction des prix du gaz, l’utilisation du charbon de bois sera réduite. Quoi qu’il en soit, le fait pour les députés d’avoir maintenu la proposition de réduction de la TVA sur le gaz domestique à 5% aura son pesant d’or dans les actions de lutte contre la déforestation. Dans tous les cas, avec cette adoption par les députés de la loi de finances initiale sous sa forme d’avant les amendements apportés par les Sénateurs, l’on n’attend plus que la fin des procédures d’adoption de la LFI qui a été préparée dans la perspective d’une relance économique attendue pour 2021.

R.Edmond

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.