La page est tournée : Joe Biden est président

La page est officiellement tournée. Après ces deux mois de tergiversation ou plutôt  cette longue pantalonnade de Donald Trump, les Etats-Unis ont maintenant leur président. Les 306 grands électeurs qui ont voté pour Joe Biden ne laissent plus de doute sur  la victoire de ce dernier. Les soutiens de Donald Trump ont depuis le 3 novembre déserté petit à petit son camp et seul un petit carré d’irréductibles ose affirmer que leur champion a été spolié. A présent, le nouveau président va pouvoir s’attaquer à tous les problèmes qui se posent à l’Amérique et ils sont nombreux et complexes. Mais le monde entier attend maintenant l’installation du 46ème président, le 22 janvier à la Maison Blanche.

La page est tournée : Joe Biden est président

Il n’y a pas eu de suspense. Le vote des grands électeurs a été celui qu’on escomptait. Il a été suivi en direct à la télévision par les électeurs américains. La victoire de Joe Biden ne faisait aucun doute, mais l’attitude de Donald Trump qui voulait contester jusqu’au bout les résultats a troublé quelque peu le déroulement du processus. Le rejet de ses requêtes par la Cour Suprême ne l’a pas fait plier et hier, il a refusé de reconnaître  la victoire de son adversaire. Le discours de ce dernier a été pour la première fois très critique envers ce mauvais perdant. Les félicitations de Vladimir Poutine qui se dit désireux  de travailler avec lui signifie que la reconnaissance de sa  victoire  sur le plan international est effective. À présent, on peut s’interroger sur ce que va faire l’ancien président. Certains commentateurs disent qu’il n’assistera pas à la cérémonie du 22 janvier, mais qu’il organisera à ce moment là un grand meeting pour annoncer sa candidature à la prochaine présidentielle. Mais une chose est sûre :  il  jouit d’un capital de sympathie auprès de ses électeurs et il fera tout pour le faire fructifier. Il sera un opposant farouche de son successeur à la tête de l’État. Joe Biden va avoir fort à faire dès le début de son mandat. Il faudra attendre les résultats de l’élection sénatoriale qui aura lieu début janvier en Géorgie pour savoir qui des républicains ou des démocrates contrôleront le sénat. La page est officiellement tournée. Les choses sérieuses commencent pour Joe Biden.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Heureusement que tout ce décante sinon il aurait fallu l’intervention de notre cher illustre spécialiste des crises politique en la personne de son Altesse Sérénissime Norbert Lala Ratsirahonana…….

  2. Izy no lanim-bahoaka d tsy maintsy manaiky ianao ex pr.Ekena fa mafy ny hiala am seza nefa akory atao:miala ianao ary manaiky ny filoha vaovao,na tiana na tsy tiana.Am fifidianana manaraka indray manarina.Ny filoha vaovao,dia filohan’ny ireo nifidy anao koa: enjana sy mazana nefa izay no atao hoe: »DEMOKRASIA »! …50% + 1voix no ilainao am manaraka dia ianao no PR…Indrisa f’efa « SOIR »hoy ny tanora ka tsy fantatra na aharaka ny « vovokaina ».

  3. Vas-y Joe…..Vas-y fonce…..

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.