Covid-19 : de nouvelles menaces en vue

La situation sur le front de l’épidémie de Covid-19 paraît stabilisée à Madagascar. Le bilan énoncé le week-end dernier fait état de 46 cas de contamination et d’un décès. Les autorités estiment donc que le pays est presque tiré d’affaire. Elles ont donc décidé avec une certaine prudence la réouverture des frontières. Des vols en provenance de l’extérieur sont programmés et amèneront des voyageurs. Les précautions sanitaires sont drastiques, mais la situation évolue très vite. Les nouvelles font état d’une mutation du virus et il nous faut reconsidérer les mesures qui ont été prises et les adapter en conséquence.

Covid-19 : de nouvelles menaces en vue

Une majorité de Malgaches a l’impression que l’épidémie de Covid-19 est derrière elle et a depuis longtemps négligé de prendre les précautions élémentaires. Le port du masque et les gestes-barrières sont de moins en moins respectés. Les recommandations sont renouvelées par les autorités sanitaires, mais elles sont peu suivies. Cette fausse quiétude est dangereuse et pourrait déclencher cette deuxième vague qui n’a pas eu lieu. Madagascar est donc, pour le moment à l’abri, mais le virus circule et on risque de voir une augmentation de la contamination. Le danger pourrait venir de l’extérieur de nos frontières. La Covid-19 que l’on arrive à soigner a muté et de nouvelles souches sont apparues. C’est ce que les scientifiques affirment. Les vaccinations qui ont commencé en Europe et aux Etats-Unis ne garantissent donc pas totalement l’immunité des personnes vaccinées. La population attend avec inquiétude les résultats. A Madagascar, on est dans l’expectative. Les autorités ont signifié leur refus d’une vaccination prétextant que nous avons des remèdes traditionnels efficaces. Avec la réouverture prochaine des frontières, c’est une nouvelle menace qui nous pend au nez. Gageons que nos autorités sanitaires vont réorganiser leur système de surveillance.

Patrice RABE,

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.