Covid-19 : le sens de la responsabilité de tous est requis

Le monde entier continue d’être en alerte à propos de l’épidémie de Covid-19. A Madagascar, la vigilance est toujours de mise après la présentation des chiffres du bilan hebdomadaire présenté hier. La situation est inquiétante avec 322 nouveaux cas et deux décès. Il est nécessaire de ne pas relâcher cette vigilance qui est prônée pour endiguer la propagation du virus.

Covid-19 : le sens de la responsabilité de tous est requis

Les citoyens les plus avertis ont pris conscience du danger de l’épidémie de Covid-19 et ils prennent au sérieux les recommandations qui sont faites régulièrement par les autorités sanitaires. Ils savent quel danger ils courent s’ils ne respectent pas le port du masque et celui des gestes barrières. Mais le nombre relativement important de nouveaux cas montre qu’il est nécessaire de prendre des mesures encore plus strictes pour empêcher une propagation importante du virus. Si tout le monde était responsable, il ne devrait pas y avoir de problème. Dans les transports en commun, les contrôles sont plus sévères, mais si les personnes prenaient d’elles-mêmes l’initiative de respecter la distanciation sociale, ce serait l’idéal. Le nombre de tests effectués a augmenté de manière significative et les résultats parlent d’eux-mêmes. Il n’est pas question pour le moment de confinement car ce serait un véritable problème sur le plan économique. La crise sanitaire pourrait se transformer en crise sociale. Dans les îles qui nous entourent, la situation s ‘est aggravée et les frontières sont fermées. Madagascar a suspendu, elle aussi, ses liaisons aériennes avec l’extérieur, des vols spéciaux étant cependant encore autorisés. Les contrôles au départ sont stricts, un test PCR négatif étant requis. La population malgache doit rester sur ses gardes. L’évolution des conditions sanitaires locales ne dépend que d’elle-même car c’est elle qui, par son sens des responsabilités, peut empêcher une progression rapide de l’épidémie.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. QUI voulez-vous dire par « tous », car à ma perception dans toutes les régions de Madagascar, les 99% des Malagasy ne s’y sentent pas concernés, quelque soit son niveau de vie et de responsabilité.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.