La menace tourjours présente de la Covid-19

Les événements politiques de ces derniers temps nous ont fait oublier que la Covid-19 est toujours une menace insidieuse. Le bilan hebdomadaire présenté à la TVM a semblé passer inaperçu alors que les chiffres de contaminations et le nombre de décès ont crû de manière spectaculaire.

La menace tourjours présente de la Covid-19

Nosy-Be, pôle touristique par excellence, est en alerte car on a constaté un nombre de cas positifs élevés. Le préfet a lancé un véritable branle-bas de combat après l’annonce de 48 cas de contamination. L’île est une porte d’entrée dans le pays car son aéroport reçoit des vols de l’extérieur. Les contrôles vont être plus sévères et les mesures appliquées seront très strictes, mais la région de la SAVA est elle-même sous haute surveillance. L’occasion est donc trouvée pour rappeler que le virus est toujours une épée de Damoclès suspendue sur nos têtes. Le bilan hebdomadaire présenté le week-end dernier fait état de 233 nouveaux cas et de cinq décès, et souligne que le virus couvre les 22 régions. Madagascar ne peut pas échapper à la menace représentée par les nouveaux variants du virus, notamment celui appelé « sud-africain ». Nos voisins de Mayotte, des Comores et de La Réunion sont sur le qui-vive et leurs autorités ont pris des mesures radicales pour endiguer la pandémie. On ne doit donc pas s’étonner de la migration de ce virus chez nous. Les Malgaches, du moins les plus conscients, ont parfaitement compris la nécessité du port du masque et l’adoption des gestes barrières, mais on constate parfois un relâchement. Il y a des rassemblements qui se font sans aucune précaution. On l’a vu lors des manifestations politiques récentes. C’était le cas le week-end dernier à Tana et à Toliara. On ne reviendra pas sur ce qui s’est passé à Analakely, mais il y a eu aussi l’accueil triomphal des sénateurs par de nombreux partisans à Toliara. Ce sont des exemples que l’on peut citer car ils ont été médiatisés, mais il ne s’agit pas de cas isolés. Il est donc nécessaire de rester vigilant et d’avoir à l’esprit que nous devons respecter une certaine discipline pour rester en bonne santé.

Patrice RABE.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.