Le pays en guerre contre l’épidémie de Covid 19

C’est un véritable branle-bas de combat qui doit maintenant être lancé face à cette épidémie de Covid 19 qui est en train de provoquer une hécatombe. La peur a gagné la population qui maintenant compte les morts. Les hôpitaux sont débordés et les services ne peuvent pas répondre à toutes les demandes d’assistance qui lui sont adressées. Le pays est à présent en état de guerre et la mobilisation doit se faire à tous les niveaux. L’état est certes en première ligne, mais ce sont tous les Malgaches qui doivent se sentir concernés par cette bataille contre un variant meurtrier.

Le pays en guerre contre l’épidémie de Covid 19

Les chiffres du bilan publiés par les services officiels n’ont jamais été aussi élevés. Mais à voir les décès enregistrés dans les familles actuellement, on sent qu’ils sont minorés et que la situation est alarmante. Midi Madagasikara a vu ses pages nécrologiques augmenter et de nombreuses annonces nécrologiques ont même été refusées faute de place. Les pouvoirs publics ont plus que jamais besoin de moyens pour répondre au désastre sanitaire qui est en train de s’installer. Madagascar s’est inscrite à l’initiative Covx, mais elle est en retard par rapport aux aux autres pays qui ont répondu dès l’année dernière aux propositions de l’OMS. Nous allons envoyer des représentants à une réunion internationale de haut niveau consacrée à la riposte Covid 19. On voit donc que tout est à présent mis en œuvre pour faire face à cette épidémie en train de nous submerger. Il n’est plus question maintenant de faire de reproches, mais il  est nécessaire d’unir ses forces pour vaincre ce péril. Il faut continuer à conscientiser tous ceux qui minimisent le danger. Il y a encore des personnes qui ne portent pas de masques et qui refusent de respecter les gestes barrières. Les sanctions les plus lourdes devraient tomber sur ces inconscients. Les Malgaches doivent maintenant plus que jamais être mobilisés contre un ennemi mortel.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Pendant la guerre de 1947, mon oncle crie Rano, … rano et la balle devient …. : ZERO mort
    Pendant le guerre de 2021, mon médecin crie CVO, … CVO et le virus devient … : ZERO mort

  2. La Reunion internationale c’est plutôt pour savoir où l’argent part ….

  3. volabe vao azo t@ bm hiatrehana valanaretina ka ny tsinjo no tsy anavahana ireo rehetra tsy mpiasa raikitra. Tomponandraikitr@ fkt iray mihevitr f angonina isaky ny boriboritany ny karnet . Rehefa vita ny ilana azy dia averina. Fkt iray mety misy boriboritany 3 na 4 ary zaraina enina ny karine isaky ny bbt,mira @ enina andro alatsinainy hatr@ asabotsy ary zaraina dimy ny andro iray 7h hatr@ 17h,adiny roa avy. Ohatra tokatrano 600@ boriboritany iray. 100 isan’andro no izarana vola sy sakafo,na 20 isaky ny adiny roa. Soratan’ny tomponandraikitra mazava tsara anatin’ny karine ny nomerao 001 hatr@ 020 sy ny ora 7h na 9h na 11h sns(mizara 5 ny iray andro) ary ny andro,alatsinainy na talata sns akana ny vola sy sakafo.Milahatra manaraka ny nomerao.Isaky ny boriboritany ny fizarana. Soniavin’ny tomponandraikitra ny mahazo vatsy. Asiana mpitandro filaminana mandritra ny fizarana. Sosokevitra hono ny azy.

  4. On dirait pas en guerre jusqu’à maintenant on a plutôt observé !!?
    Et perdu du temps.

  5. Ayant chanté tout l’été la maîtrise de l’épidémie, la voilà fort dépourvu lorsque la bise est revenue. Et maintenant, il faudrait faire taire les reproches car on aurait déclaré la « guerre ». Donc silence dans les rangs. Mettez vos masques, prenez vos distances et ayez les mains propres. Sinon. Aux arrêts. Mais a t’il le choix celui qui chaque jour doit trouver de quoi faire manger les siens ? Entre périr du Covid ou mourir de faim, sont choix est fait. Est-ce sa faute ? Il toujours facile au bourgeois de stigmatiser l’inconscience des plus humbles lorsque qu’il craint pour sa sûreté et son confort. Pendant que le monde s’armait pour tenter de vaincre le péril, d’autres clamait qu’ils avaient découvert la potion magique. Eux avait déclaré la guerre, nous la gueguerre. A nier l’évidence, on se fait rattraper par le réel. La raison semble être enfin revenu. Il était temps….

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.