Barea : il faut maintenant préparer l’avenir

Pour les Barea, le rêve est passé. Il faut maintenant tirer les leçons de ce parcours contrasté de notre équipe. C’est une nouvelle étape que l’on doit aborder et il est nécessaire de préparer l’avenir. L’épopée de la CAN en Egypte fut magnifique, mais il ne faut pas perdre cet esprit qui nous a permis de bousculer la hiérarchie. Il est nécessaire de rebâtir un projet qui nous permettra de tenir le rang que nous avons conquis de haute lutte. Nous avons éprouvé des difficultés dans notre préparation, mais les leçons à tirer vont permettre de repartir sur de nouvelles bases. Le prochain objectif est la qualification pour la coupe du monde au Qatar.

Barea : il faut maintenant préparer l’avenir

Nos Barea ont beaucoup de mérite. Nos joueurs ont du cœur à revendre et ceux qui évoluent à l’extérieur ont tout fait pour être présents. Mais ils ne pouvaient pas faire de miracle après la préparation à laquelle ils ont eu droit. Leur moral n’était peut-être pas au zénith et ils ont subi le contrecoup de la pression qui s’exerçait sur eux. Maintenant, il faut oublier cette déconvenue et penser à la suite. Le coach et la fédération doivent penser à redonner un nouvel élan au football malgache. Il faut repartir de plus belle. Les joueurs de talent sont nombreux et il y a beaucoup de jeunes qui jouent dans le championnat pro league et qui n’ont pas à rougir face à leurs camarades expatriés. Ils ne demandent qu’à être lancés dans le bain. Ce sont les dirigeants de la fédération et tout le staff technique autour de Nicolas Dupuis qui vont préparer le plan de relance de notre football. Il est nécessaire de mettre un accent particulier sur la préparation et bâtir un calendrier de matches amicaux qui donneraient l’occasion à nos joueurs d’évoluer le plus possible ensemble. Tous les Malgaches sont à fond derrière les Barea et sont prêts à les soutenir.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. La honte ! Les COMORES se sont qualifiés !

  2. BAREA A PERDU CAR BOLIDA N’A PAS COLORIE SES CHEVEUX KKKKKKKK

  3. Mpilalao raofina tsy zatra miaraka no eny ambony kianja ka tsy mahagaga ilay faharesena. Ampitomboy ny fihaonana sy fitsirihana any @ distrika tsirairay any fa samy manana kianja tsirairay ireny ary tsy voatery ho kianja manarapenitra vao hamokatra mpilalao kinga sahal@ rasoanaivo sns.

  4. Prévisible ! Cette équipe ne nous a jamais accroché . Pas de fond de jeu et des failles sur toutes les lignes . L’absence d’homogénéité du recrutement fait que le collectif en pâtit sur le terrain . Aucun talent n’émerge dans le groupe . Les égos sont ingérables dans le vestiaire . Sans parler de la période préparatoire bâclée . La personnalité de l’entraîneur aussi est sujette à caution . Bref une équipe  » bâtardisée » et ennuyeuse . Elle n’arrive même pas à la cheville du club M de Peter SCHNITTGER dans les années 80 .La seule issue pour le football Malgache c’est la création de multiples centres de formation partout dans l’île pour déceler de vraies pépinières pour l’avenir .

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.