Secteur du tourisme : Un espoir qui renaît

La reprise du trafic aérien est maintenant actée. L’annonce du retour des vols internationaux début octobre par le président de la République a suscité une immense satisfaction chez les professionnels du secteur du tourisme. C’est la fin d’une longue attente qui va leur permettre de redémarrer leurs  activités en panne depuis plusieurs mois. Ils n’ont pas cessé de réclamer cette ouverture depuis plusieurs mois en arguant qu’ils avaient pris toutes les précautions en matière sanitaire. L’espoir renaît, mais tous souhaitent que la décision soit ferme et qu’il n’y ait plus de recul.

Secteur du tourisme : Un espoir qui renaît

La réunion organisée par Jeune Afrique avec les entrepreneurs francophones et le MEDEF a donné l’opportunité au chef de l’Etat d’annoncer cette reprise sans entrave des vols internationaux en octobre. En fait, cette ouverture du trafic aérien était dans l’air depuis un certain temps et elle était réclamée par les professionnels du secteur touristique qui ont énormément souffert de la crise. Ces derniers ont, plus que tous les autres acteurs de la vie économique, souffert de l’arrêt de leurs activités. Ils ont mis en avant leur manque à gagner qui  a fait perdre beaucoup de devises au pays. Ils ont mis en place un protocole sanitaire très strict leur permettant d’assurer que le flux de touristes qui pourrait avoir lieu serait étroitement contrôlé. La diminution des cas de contaminations constatée ces derniers temps ne faisait que les conforter dans leur prévision d’une prochaine embellie . Il reste un peu plus d’un mois pour bien préparer la reprise de leurs activités. Néanmoins, ils ne retrouveront pas leurs chiffres d’affaires d’avant la crise puisque les derniers mois de l’année correspondent à la basse saison. Ils ont commencé à faire des promotions pour inciter les touristes européens à venir à Madagascar. Pour le secteur du tourisme, ce sera un bon début et l’espoir d’un redémarrage après ces longs mois de disette.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire