Une démonstration de force à pérenniser

La descente sur le terrain des responsables des forces de l’ordre avant-hier soir est un geste fort pour montrer la prise de conscience des autorités quant à la gravité de la situation sécuritaire. C’est un geste destiné à marquer les esprits, et la présence massive des éléments de la gendarmerie et de la police durant cette nuit-là a dissuadé les malfaiteurs de perpétrer leur basse besogne. La stratégie utilisée, au-delà de l’opération de communication, demande à être appliquée avec constance pour qu’elle porte ses fruits.

Une démonstration de force à pérenniser

L’attitude des forces de l’ordre sur le terrain fut particulièrement stricte et les éléments qui patrouillaient ont contrôlé tous ceux qui circulaient dans les rues de Tana. Dorénavant, ils arrêteront tous les individus qui n’auront pas leurs papiers d’identité à la nuit tombée et ils feront la chasse aux détrousseurs qui opèrent dans les quartiers chauds de la capitale. Les consignes des responsables des forces de l’ordre sont clairs : il n’est plus question de laisser la terreur inspirée par les petits malfrats régner. Les appels adressés aux différents services de police et de gendarmerie seront tout de suite suivis d’une action immédiate des patrouilles se trouvant dans les parages. Les interpellations faites par les citoyens, qui ont été victimes de vols avec violence et qui ont été blessés, ont été bien reçues par les trois ministres chargés de la lutte contre l’insécurité. Le Premier ministre qui les a réunis à Mahazoarivo les a mis face à leurs responsabilités. Il leur a demandé de ramener le calme et l’ordre dans la capitale. Ces derniers ont donc montré par leur présence sur le terrain que la sécurité des citoyens est une des priorités du pouvoir. La volonté qui est ainsi exprimée doit être saluée et il est nécessaire de continuer sur cette lancée. La population ne peut que s’en féliciter. Elle espère que la stratégie mise en place sera la bonne et qu’il ne s’agit pas d’un feu de paille.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire