Communales en novembre : Ravalomanana mise sur le TIM réconcilié

Mahafaritsy Samuel roule pour un TIM fort et réconcilié.
Mahafaritsy Samuel roule pour un TIM fort et réconcilié.

L’ancien président dont le retour ne serait pas dans les six premiers mois de la présidence de Hery Rajaonarimampianina vise les Communales en réunifiant son parti.

L’ancien président de l’Assemblée nationale figure parmi les anciens barons du TIM qui ne ménagent pas leurs efforts pour concrétiser la réconciliation au sein de cet ancien parti majoritaire. « Personne n’est contre la réconciliation au sein du TIM. Tous les militants sont d’accord sur cette réconciliation, y compris ceux qui militent au Magro Behoririka. La base du parti aspire à un TIM fort et réconcilié, capable de relever les défis des prochaines échéances électorales. S’il y a des militants ou des têtes qui s’y opposent, qu’ils osent se lever pour dire pourquoi », affirme Mahafaritsy Samuel Razakanirina. Avant de préciser : « Cette réconciliation et ce rassemblement ont obtenu et continuent d’obtenir la bénédiction du fondateur Marc Ravalomanana. » D’après Mahafaritsy Samuel, on n’exclut personne dans le processus de rassemblement des militants de Tiako I Madagasikara. « Je lance un appel à tous ceux qui n’ont pas été contactés à rejoindre leur formation politique d’origine. »

TAO et TL. Selon cet ambassadeur de Madagascar en Algérie, il y a au moins 21 entités ou sensibilités à rassembler dans un seul parti qui est le TIM. « Il n’y aura plus le TAO (NDLR : TIM Authentique et Original) et le Tl (NDLR : TIM Légal). Il est temps de faire taire les orgueils et les égos des uns et des autres », estime-t-il. Mahafaritsy Samuel dément les bruits selon lesquels le processus de rassemblement au sein du TIM est bloqué faute d’entente entre les partisans du TAO et ceux du TL. En tout cas, s’il y a des incohérences et des malentendus dans ce processus de rassemblement de l’ancien parti majoritaire, c’est la faute à Marc Ravalomanana. Visiblement, ce dernier ne change pas. S’il confie une chose à l’équipe du TAO, il défend le contraire avec celle du TIM Légal. Quoi qu’il en soit, Mahafaritsy Samuel laisse entendre qu’une Convention sera signée dans les prochains jours. « Cette Convention qui sera signée sous l’égide de l’épouse du fondateur sera suivi du congrès national du parti. Le nouvel organigramme du TIM sera fixé dans cette convention. La réunification et la réorganisation du parti nous permettent de nous préparer aux Communales », explique-t-il.

Recueillis par RAJAOFERA Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication