Forces armées : 11 nouveaux généraux de division et 13 nouveaux généraux de brigade

Olivier Elack, Jeannot Reribake et Hassanaly Saifoudine sont promus au grade de général de division.

Les nouveaux promus au sein de l’armée ne cessent de croître. De nouveaux généraux rejoignent le gotha des hauts gradés.

Le sommet de la hiérarchie militaire accueille de nouveaux gradés qui devraient servir au développement et au rayonnement de l’armée. Le 29 décembre dernier, 24 nouveaux généraux de division et de brigade ont été nommés par le conseil des ministres. En effet, après avoir exercé sous le grade de général de brigade, Heritiana Ramasy Razafindratovo, William Michel Andriamasimanana, Hassanaly Saifoudine, Maminirina Rakotoniaina, deviennent des généraux de division pour l’armée de terre. Le médecin-militaire Yves Manantsoa, en revanche, devient également un général de division. Mamy Nirina Razakanaivo et Jean José Rakotoniaina, quant à eux, sont les nouveaux généraux de division aérienne pour l’armée de l’air.

  1. Des noms qui ne sont plus des inconnus du grand public ont aussi reçu une promotion dans la hiérarchie militaire. En l’occurrence le général de brigade Olivier Elack, directeur général du bureau national de gestion des risques et catastrophes, vient de recevoir une étoile de plus sur ses épaules et devient général de division. Ce médiatique militaire, qui a récemment riposté en public contre les piques lancées par le secrétaire d’Etat en charge de la gendarmerie dans le cadre du naufrage de Francia III à Soanierana Ivongo, le général de corps d’armée Serge Gellé, est un allié de la première heure du président de la République depuis 2009 et grimpe, depuis 2019, les échelons, après une longue traversée du désert. Tout comme Lylison René de Rolland, gouverneur de la région Sofia, qui est promu au grade de général de division également. Au sein de la gendarmerie nationale, Jeannot Reribake et Jean Mananga Manasse ont, eux aussi, bénéficié d’ un avancement au grade de général de division.

Armée de l’air. La pléthore de généraux au sein de l’armée de terre accueille dorénavant cinq nouveaux généraux de brigade dans ses rangs. En effet, les colonels Henri Auguste Abdoul, Nordili Falitiana Rakotonandrasana, Jean Yves Rasolondraibe, Herisoa Mario Rakotomalala ainsi que Willy Ratovondrainy ont été promus au grade de général de brigade pour le compte de l’armée de terre. Leur nomination a été officialisée par le décret 2021-1428 du 29 décembre dernier. Les éléments de l’armée de l’air et la marine nationale, quant à eux, n’ont pas bénéficié de nouveaux promus au grade de général. Quant à la gendarmerie nationale, ses rangs reçoivent aussi huit nouveaux promus notamment les colonels Eric Randriantsara, Harilaza Ranaivonampoizina, Patrick Berarazana, Aurélien Razafimandroso, Odet Relaha Remonginy, Barijaona Jaotina, Rakotomalala Heriniaina et Andrianjafy Rabemananjara. Ces derniers deviennent alors généraux de brigade.

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

11 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Vous avez peur d’être envahi militairement? Pas la peine !
    Vous êtes déjà envahi économiquement ! C’est mieux !

  2. SUIS BETE C’EST VRAI C’EST LUI LE GENERAL DES GENERAUX ….KKKKKKK

  3. A QUAND LE GENERAL DES GENERAUX ? DEDAKA VA LE FAIRE CROYER MOI

  4. l’armée la plus étoilée du monde dans le pays le plus insécure du monde!

  5. Àh ben voilà une grande nouvelle 😂.
    La prochaine ce sera la plus comique ❗
    L’armée malgache comprend MOINS de soldats que de généraux 🤡d’opérette 😅.
    J’attends avec plaisir les messages de certains comiques approuvant cette mascarade 👎👎😠

  6. des grades ? en veux-tu en voilà!
    ça se distribue comme des petits pains . Il faut contenter tout ce
    monde pour que personne ne devienne trop regardant devant la pauvreté et fasse trop fatiguer
    leurs petites cervelles. En étant promu, les occasions pour montrer leur surcharge abdominale
    ne manqueront pas.

  7. Mangataka @ fitondrana tompoko mba hijery akaiky ny sosialim-bahoaka ihany koa fa mijaly ny vakoaka @zao fiakaran’ny vidim-piainana tsy mijanona miakatra izao

  8. Kama a raison .Il y a autant de généraux aux USA qu’à Madagascar .
    Avant 1975 à Madagascar ,il n’y avait que 3 généraux ,dont 2 brigades et une division où l’insécurité n’exista.

  9. C’est triste: cette pléthore de généraux dans une armée ridicule décrédibilise encore un peu plus Madagascar et ses élus. C’est pas demain que Madagascar sortira des pays les plus pauvres et les plus corrompus du monde: les cerveaux vont continuer de fuir en courant et les crétins vont continuer à devenir des généraux, des députés et des ministres tous plus inutiles les uns que les autres…

  10. · Edit

    Une armée « mexicaine » qui ne sert qu’à protéger le pouvoir actuel. Je te donne un grade et tu deviens mon serviteur. Rien qu’à voir le nombre de généraux, on se croirait dans un mauvais film de série B destiné à amuser la galerie.

  11. A quoi servent tous ces généraux ? Beaucoup de généraux de division et pourtant Madagascar ne possède même pas par exemple une division parachutiste, une division d’artillerie… Ou une brigede parachutiste, une brigade d’infanterie, ou d’artillerie… Normalement si on respecte la logique, ce sont l’effectif des soldats, officiers ou sous-officiers qui devraient être en nombre assez conséquente et moins de généraux

Poster un commentaire