XHI & MAA : « Le 10 mai, la paix démarrera à Ankatso ! »

Xhi en compagnie du cinéaste Elie Chouraqui qui fera une autre version du film. (Il a sous le bras le document et le scénario).
Xhi en compagnie du cinéaste Elie Chouraqui qui fera une autre version du film. (Il a sous le bras le document et le scénario).

Ce couple mythique poursuit depuis bientôt une trentaine d’années sa quête de la vérité sur les Malgaches. Il a terminé un film documentaire où il explique cette vérité et dont la première partie sera présentée à Ankatso le 10 mai prochain.

Le 10 mai prochain, à 14h, à la Faculté des Lettres et des Sciences humaines (amphi 10), aura lieu la projection de la première partie du film documentaire intitulé « Nosy Madagasikara, antoky ny fandriampahalemana eran-tany » (L’île de Madagascar, base de la paix planétaire). La seconde partie aura lieu au même endroit le 17 mai à 14h. En substance, le film révèle d’une manière exhaustive et implacablement rationnelle, la constitution préétablie d’une personne dénommée « Gola pacificateur »chargée d’instaurer la paix planétaire, dont la dernière phase passera à la fin effective de la création ex-nihilo, c’est-à-dire depuis 2013. Cette personne est constituée par 21 pays membres programmés : 1) Madagascar (vue de face : île pied droit ; vue de profil : corps de femme enceinte) ; 2) France (1er pays main, entouré de 16 pays exprimant l’empan, mouvement de la main ; à gauche, Angleterre, Irlande, Portugal, Espagne ; à droite, Italie, Suisse, Luxembourg, Belgique, Hollande, Danemark, Allemagne, Autriche, Pologne, République tchèque, Slovénie, Croatie) ; 3) Israël, représentant Jérusalem(1er hémisphère du cerveau) ; 4) Etats-Unis (2nd pays main s) ; 5) Arabie Saoudite, représentant La Mecque (2nd hémisphère du cerveau). Les deux hémisphères de cerveau symbolisent la tête.

Des vérités démontrées. Les 21 pays, une fois connectés par ce film, renforcés par leurs diasporas et coreligionnaires, instaureront sans le moindre doute cette paix si désirée par tous. Madagascar étant île pied droit et ventre maternel, statue l’image de marque du couple humain sur terre (Adam et Eve). Le film révèle et prouve par A+B que l’on a calculé, élaboré, à partir des coordonnées de Madagascar, de sa langue, de ses livres saints (gravés dans les mains), les coordonnées, les langues et les livres saints des 20 autres pays membres. De même, l’axe de la planète terre (environnement inhérent de l’homme) a été défini par la véritable côte-Ouest de Madagascar et le sens de rotation est indiqué par la véritable côte-Nord (représentée par le pointillé des 4 îles Comores plus la presqu’île du Cap d’Ambre). Le diamètre de la terre est multiple de la longueur de l’île pied. Entre autres les formes, les trajectoires et les périodes du soleil et de la lune furent planifiés à partir de l’île pied droit. On ne peut pas énumérer ici toutes les merveilleuses révélations qu’apporte le film. En dernier lieu, y est montré comment ont été déterminées, à partir de Madagascar, les frontières des patries des différents groupements humains, par la couleur de la peau humaine et par les couleurs que déversent le soleil (chaque jour) et la lune (chaque mois). En guise de signature, le film expose la première réalité sortie du néant (création ex-nihilo) et c’est le modèle indiscutable du corps de l’homo sapiens sapiens, évoqué dans la Genèse,, c.1, v..26 et 27. Avant, ont été livrées, dans un document intitulé « Nosy Madagascar, base de la paix planétaire inéluctable », toutes les informations contenues dans le film. Les chefs des 21 pays membres ont été mis au courant depuis 2009 au moyen du document précité (Ravalomanana, Rajoelina, Sarkozy, Obama, la reine Elisabeth, Angela Merkel, Shimon Pérès, etc.). A la réception du document, le plus grand exégète de la planète, André Nathan Chouraqui a écrit le mail ci-dessous :

« Chers Xhi et M’AA, Merci de votre appel téléphonique. Comme je vous l’ai dit, je me suis retiré de toute activité publique. J’ai bien reçu vos documents qui ne manquent pas d’intérêt, en particulier les références linguistiques comparées entre l’hébreu biblique et la langue « gasy » dont vous parlez. La culture de Madagascar semble receler des trésors cachés. Nul doute que vous puissiez par elle contribuer au dialogue interreligieux, notre seul espoir de construire un jour la paix mondiale dont nous sommes tous responsables. Si vous venez à Jérusalem, je serai heureux de vous y rencontrer.

     Avec mes sentiments les meilleurs,

                                                   André Chouraqui »

Recueillis par Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication