Nouvel espace culturel : Solo Razaf inaugure le « Fara West »

Solo Razaf à l’affiche du « Fara West » pour son ouverture officielle.
Solo Razaf à l’affiche du « Fara West » pour son ouverture officielle.

Etats-Unis, France, Canada, Europe… Il s’est produit sur les plus grandes scènes, dans les plus grandes villes du monde. Ce n’est pas pour autant que le guitariste de Myriam Makeba est devenu  inaccessible. La preuve, ce dimanche, il sera à Faravohitra pour inaugurer Fara West, un espace culturel et artistique très convivial et plutôt intimiste.

Rien de tel qu’un retour au pays pour se ressourcer! Il s’est promis de prendre du repos. Le but de son voyage au pays, ce n’était effectivement pas de s’y produire mais de renouer avec ses racines, passer du bon temps avec les siens pour pourquoi pas accoucher, par la suite, de nouvelles et vibrantes compositions, comme il sait si bien le faire. Bref, passer de bonnes vacances ! Mais quand on est un passionné comme Solo Razaf, on ne peut rester longtemps sans son instrument de prédilection. De fil en aiguille, une discussion amicale entre le guitariste de Myriam Makeba et Eric Rakotoary s’est transformée en un projet de concert.

Apéro-musique. Car ce que va proposer Solo Razaf ce dimanche chez son ami à Faravohitra, ce n’est pas un cabaret mais un concert, du moins, le format. L’occasion pour tous les amoureux de six cordes, surtout ceux qui sont adeptes des ambiances plus intimistes, de voir l’artiste à l’œuvre et de savourer quelques unes de ses compositions. « Cet apéro-musique débutera vers 18h pour prendre fin, une heure et demie ou deux heures plus tard », précise Eric Rakotoary. Quelques uns de ses vieux amis, musiciens bien sûr, seront là pour jouer un ou deux morceaux avec lui. Un évènement inédit qui ne se renouvèlera pas car ce concert, c’est une faveur que Solo Razaf accorde à son grand ami Eric Rakotoary et aux mélomanes malgaches ou plutôt de la Capitale.

Fara West. Faire de leur terrasse un espace artistique et culturel où se côtoient les amoureux de bonne musique et pourquoi pas, les artistes évoluant dans les autres disciplines artistiques : cette idée a toujours hanté le couple Rakotoary. Le projet ne prendra finalement forme que cette année. Est alors née « Fara West » : « Fara pour Faravohitra et West pour ouest », un espace culturel avec une magnifique vue panoramique sur Tana, qui ouvrira officiellement ses portes dimanche en fin d’après-midi. Une inauguration qui mettra à l’affiche Solo  Razaf.
Mahetsaka

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire