Vendredi joli

Tovo-j'hay-copy-+-joyce# Jimmy B Zaoto au Trass Tsiadana. Pendant des années, il est resté en retrait, au second plan mais c’était pour mieux préparer sa carrière solo. Aujourd’hui, Jimmy s’est émancipé et c’est tant mieux. Le batteur a trouvé sa voie et ne semble plus vouloir s’arrêter d’époustoufler les amateurs de bonne musique. Ce soir, ce sera encore certainement le cas… au Trass Tsiadana.

# Soirée tsapiky au Cemes Soanierana. L’ambiance va être particulièrement animée ce soir. Outre Black Nadia, plusieurs autres artistes, seront également à l’affiche. Nous retrouverons notamment Khaleba, Jijih, Mizeha & Jariake. Des artistes certes moins connus que la reine du coupé-décalé mais tous aussi performants. Les inconditionnels d’ambiance tropicale, en tout cas, ne risquent pas d’être déçus.

# Rija Ramanantoanina et Solo Andrianasolo à l’Urban Café. Amis de longue date, Rija et Solo se produisaient souvent ensemble autrefois. Nostalgiques, les deux chanteurs ont repris cette même formule et se produisent depuis peu, en duo, comme au bon vieux temps. Ce qui n’est pas pour déplaire à leurs inconditionnels qui ont répondu présents à chaque fois. La formule Rija Ramanantoanina – Solo Andrianasolo a effectivement été un grand succès depuis sa reprise. Pour la énième fois consécutive, ils reviennent donc sur le devant de la scène, cette fois, à l’Urban Café Antsahabe.

# Lico Kigninike au Glacier. Le cabaret d’Analakely, un passage obligé pour les artistes évoluant dans la musique mafana ? Probablement. Tous les artistes ayant choisi le genre tropical s’y sont tous produits. Même devenus célèbres, ils continuent encore d’y faire un saut le temps d’une soirée, pour faire danser les noctambules. Pour Lico Kigninike, dont le nom est encore assez méconnu des Tananariviens, il est donc impératif de s’y produire, ce soir, l’artiste fera ses preuves et fera sans aucun doute danser les habitués des lieux comme il se doit.

# Joyce Mena Makoa au Jao’s Pub. Les gens ont souvent tendance à croire qu’au Jao’s Pub, on n’accueille que des chanteurs du genre tropical. Et pourtant non. Tous les artistes y sont les bienvenus, qu’importe le genre dans lequel ils évoluent. Ce soir,  l’artiste fera ses preuves et fera sans aucun doute danser les habitués des lieux comme il se doit.

 # Tovo J’hay au resto Lounge Onyx Ivato. Très bonne nouvelle pour les inconditionnels de Tovo J’hay. Le chanteur, ce soir sera sur le devant de la scène pour reprendre tous les titres qui ont fait son succès mais également pour dévoiler ses nouvelles compositions.

# Folk and roots au Piment Café. Ils viennent de divers horizons musicaux mais accorderont ce soir leurs instruments de musique et leurs voix au même diapason pour surprendre les mélomanes, les amoureux de folk en particulier. Tafaranitse va s’armer de son saxophone. Johnny bass apportera son instrument de prédilection. Fara Gloum n’oubliera pas non plus d’apporter sa guitare.

Mahetsaka.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire