Commémoration : « Nelson Mandela Day » à Ambohitsaina

la compagnie de Combat raconte endansant la vie de Nelson Mandela

la journée international  de Nelson Mandela hier,  est devenu une fête culturelle.   Douze danseurs  ont présenté  des chorégraphies  illustrant la vie de l’homme politique sud-africain lors de la cérémonie d’ouverture.

Suite à la  proclamation de l’Unesco, le 10 novembre 2009. Durant la célébration, chaque citoyen  du monde est appelé à consacrer symboliquement 67 minutes que Mandela a vouées à sa lutte pour la justice sociale, l égalité, la réconciliation et diversité culturelle. Les étudiants et les professeurs de l’Université d’ Ankatso, eux, ont consacré une journée.

Des milliers d’étudiants sont venus assister  à la célébration. A part  la conférence  d’ouverture,  axée sur le changement climatique, l’évènement à été marqué par une activité culturelle.    De belles chorégraphies ont été réalisées par les étudiants pour rendre hommage au Madiba.

« Incarner Mandela est un honneur ».  Ranama Razafindranama, danseur professionnel et étudiant à l’université d’Ankatso,   était choisi  par  le maître de ballet ( qui n’est autre que son grand frère) d’incarner  Madiba. « Depuis mes 12 ans, je rêvais d’être comme  Nelson Mandela. Il  est un  exemple pour l’Afrique en général et Madagascar en particulier.  Cet homme a été  l’un des dirigeants historiques de la lutte contre le système politique institututionnel  de la ségrégation raciale avant de devenir président de la république  d’Afrique du Sud. C’est un honneur pour moi de jouer ce rôle  »

a-t-il affirmé avec fierté.   De son côté, pour la chorégraphie, Jacobin Ranama s’est inspiré des films de Morgan Freeman et la chanson de Johnny Cleg.« Il était de son vivant, une légende, une figure de la résistance et du combat pour la liberté, enfermé durant vingt-sept années. Nelson Mandela est une icône pour plusieurs générations. Il est  la figure historique que  l’Afrique contemporaine n’a jamais eue. C’est Un défi  de chorégraphier  la vie de ce personnage ».

La lutte des peuples pour la libération, contre la domination impérialiste, est devenue une inspiration pour les jeunes malgaches.  D’ailleurs, elle constitue sans aucun doute, l’un des traits essentiels de l’histoire contemporaine de l’Afrique.

Homme de paix,  rassembleur et tolérant,  Madiba est aussi un grand défenseur des droits de l’homme.  cet apôtre de la non- violence  est un exemple à suivre   pour les politiciens  malgaches.

Iss Heridiny

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire