Opéra : “Hazo Aina” pour de bon à l’Ifm samedi

Les dégâts du changement climatique sont de plus en plus importants et affectent le monde entier. Madagascar n’est pas en reste, les cours d’eau s’assèchent, les surfaces des forêts primaires diminuent chaque année et les espèces endémiques sont continuellement menacées. À travers l’opéra Hazo Aina présenté samedi à 15 h à l’Ifm Analakely, les chanteurs Rajery, Jacquis Randria et Tahina Carine relatent et sensibilisent sur les dangers de ce bouleversement sur la Grande île. Les artistes vont, tour à tour, à travers leur musique, délivrer leur message. Ils invitent également des enfants, les Zaza Kanto, à participer au projet pour les sensibiliser dès leur plus jeune âge sur leur pays et ses richesses, afin qu’ils en prennent soin et qu’ils ne soient pas des touristes sur leur propre terre. Le but sur le long terme est qu’ils deviennent les messagers de cette cause auprès de leurs contemporains.

Recueillis par Maminirina Rado

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire