FJKM Amparibe Famonjena : Hommage à Rado

Les compositions de Rado sont marquées dans les chroniques de la FJKM Amparibe Famonjena.

Rado, écrivain, poète, journaliste, Georges Andriamanantena est un monument de la littérature malgache. Pour la célébration de son 160è anniversaire, la FJKM Amparibe Famonjena rendra hommage à l’homme de lettres, dimanche. Au programme, les œuvres les plus célèbres seront chantés et déclamés par des artistes membres de l’église. Faniah, Sandrine Rajaofetra, Hery Andriamahatana du groupe Ny Railovy se partageront la scène à l’occasion. Solo, duo, trio… rien ne sera laissé au hasard. Le répertoire se fera avec ses chefs-d’œuvre comme « N’inon’inona hitranga Jesoa » et « Voninkazo adaladala ». Hery Andriamahatana et Voahangy Rajaofetra reprendront également « Matoa aho mikalo », un duo à succès de Ny Railovy, dans le temps.

De son vivant, Georges Andriamanantena a été un fervent de la FJKM Amparibe Famonjena. Beaucoup de compositions de Rado sont chantées par les chorales, par ailleurs, ses chansons ont particulièrement marqué les fidèles. Il n’est que justice de partager à un plus large public la beauté de ses œuvres. Pendant les trois parties, les œuvres de Rado seront décortiquées au fur et à mesure. Rado, le patriotisme et la langue maternelle, Rado et la société, Rado et l’amour. Le tout sera conforté par l’intervention d’AS Andry, qui n’est autre que le fils de l’artiste.

Pour rappel, Georges Andriamanantena était un écrivain essentiellement d’expression malgache et un défenseur de la culture. Rado a sorti dix ouvrages contenant ses poèmes qui sont au programme des classes du second cycle de l’enseignement secondaire malgache. Parmi ces œuvres les plus célèbres, on peut citer « Dinitra » , « Zo » , « Sedra » ou encore « Voninkazo adaladala ».

Zo Toniaina

 

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire