Concert : Vahombey toujours égal à lui même

(crédits photos : Vahombey)

Au-delà du talent, Vahombey c’est surtout une époque, une icône, celle du « rôkarôka », qui a chanté au Badass à Andranobevava vendredi soir. Dans une ambiance soumise aux aléas de l’électricité, le concert a été retardé de plus d’une heure.

Pour mieux commencer ensuite, Vahombey arrive seul devant le micro. Il entame une session acoustique habitée par sa voix rauque et posée. Sa poésie textuelle relie le tout. « Rôkarôka », « Lemuria », « Besorongola » et bien d’autres, le maestro est bien en place.

Il a ensuite été relayé par Foxy’s Band, avec ses interprétations des tubes internationaux du rock, pleines de justesse. Depuis le public, Vahombey l’accompagne sur quelques chansons avec un harmonica. L’assistance suit le mouvement, quelques-uns se dandinent sur leur siège.

La machine est rodée. Le set s’est conclu sur un duo entre les deux chanteurs. Il est toujours plaisant de savoir que le père du « Rôkarôka » garde la forme sur scène.

Maminirina Rado

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire