Sciences : Madagascar et la Corne de l’Afrique d’ici 200 millions d’années

Cette image montre que Madagascar se retrouvera plus près du Japon dans deux cent millions d’années.

Pourvu que la fin du monde ne soit pas pour les 200 millions d’années à venir. Une étude suisse publiée dans l’« American Journal of Science », créé en 1818, a soutenu que Madagascar et une partie détachée de l’Afrique de l’Est vont se coller à l’Inde. La Grande Île dépassera même l’Inde pour se positionner non loin du Japon, créant ainsi une nouvelle chaîne de montagne qui sera dénommée « Somalaya ».

L’étude est très sérieuse, effectuée par des éminents professeurs et spécialistes de la science de la terre. Mais il faudrait avoir l’espérance de vie d’un génie de la lampe d’Aladin pour pouvoir vérifier si ces hypothèses se confirment. Les recherches sur la formation des continents se sont toujours basées sur le déroulement du passé. Pour une fois, ces scientifiques ont effectué une projection et leur hypothèse bouleverse les certitudes des simples citoyens.

Si jamais ces théories se tiennent, ce changement géographique aura une influence sur le climat et la vie humaine. D’après l’histoire des plaques tectoniques, Madagascar était collé à l’Asie et l’Afrique il y a des millions d’années. Le détachement continental a fait que l’île rouge s’est rapprochée du continent africain. Avec cette projection des Suisses, Madagascar refait le chemin inverse avec la Somalie moderne, le Kenya, la Tanzanie et le Mozambique, c’est-à-dire la Corne de l’Afrique.

À titre de rappel, il y a plus de trois milliards d’années, le monde était constitué de terres éparpillées. À force, ces îles se sont rassemblées et l’évolution des plaques ont ensuite donné la forme actuelle des continents. Pour ces chercheurs, celles-ci sont encore en activité actuellement. Voilà pourquoi, l’apparence géographique de la terre actuelle sera toujours amenée à changer. Mais il faut compter par millions d’années.

Maminirina Rado

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire