Vendredi joli : Un trio inamovible du Piment Café

Le trio Benny, Bebey et Nini Kolibera va se produire au Piment café Behoririka ce soir à partir de 20 h. C’est probablement le trio qui a fait le plus de représentations dans ce cabaret reconnu de la capitale. Les deux premiers sont des membres du groupe Lôlô sy ny Tariny, mais aussi du collectif Feo gasy. Dès lors, il faut s’attendre à la reprise des titres qui ont fait la renommée de ces deux formations. « Ilay akanjo fotsy », « Tady vita fatomaty » et bien d‘autres, une soirée de « quinqua » et plus en perspective.

 

Black Nadia au Bônara Be

La soirée d’aujourd’hui à ne pas manquer, celle avec la pointure de la variété : Black Nadia au Bônara Be 67 ha à partir de 21 h. Une chanteuse à ne plus présenter, qui était au firmament de la variété il y a presque une dizaine d’années. Aujourd’hui, elle s’est un peu tenue à l’écart, sans doute à cause de la pandémie, mais aussi car la concurrence se fait rude. Cependant, les inconditionnelles de Black Nadia ne vont sûrement pas rechigner le plaisir de la retrouver avec les morceaux comme « Bonjour tout le monde », « Hafa ny taloha »…

 

Le groupe Sonov à découvrir

Une soirée festive dans le sens plein du terme au Jao’s Pub Ambohipo avec le groupe Sonov ce soir à partir de 21 h. Peu connu du grand public, pourtant des animateurs de scène de talent, le groupe Sonov est spécialisé dans les interprétations. Que ce soit la variété internationale ou locale, leur registre a tout pour faire que la piste de danse ne se désemplisse pas. Une nuit d’amusement libéré pour les noctambules de ce lieu de divertissement sur les hauteurs de la capitale.

 

Koike pour un retour marquant

Le chanteur Koike sera à l’affiche du Glacier Analakely cette nuit à partir de 22 h. Un revenant pour ainsi dire. « Horake », tout le monde se souvient de ce titre des années 2000, ayant réussi à faire émerger dans le succès le jeune chanteur. Puis, il a petit à petit disparu des radars. Cette réapparition laisse présager la nostalgie, mais aussi de bonnes vibrations avec des reprises de « Fisarahana », un tube de Vetson’Androy. Koike au Glacier, un concert qui vaut tout de même le détour.

 

Maminirina Rado

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire