Tourisme : Le marché américain, une opportunité à saisir

Le stand de M.E.R au New York Times Travel Show.
Le stand de M.E.R au New York Times Travel Show.

Seulement 2 % des touristes étrangers venant à Madagascar viennent des Etats-Unis.

« Only in Madagascar ». C’est sur ce thème que le Tour Opérateur Madagascar Endemics and Resorts a axé sa participation au Salon du tourisme New York Times Travel Show qui s’est déroulé à New York du 28 février au 2 mars dernier. « On a choisi ce thème puisque notre objectif était surtout de montrer aux touristes américains la richesse naturelle de Madagascar avec ses flores et faunes endémiques », explique Manitra Andriamialisoa, Fondateur et Directeur Exécutif de Madagascar Endemics and Resorts, le seul opérateur touristique malgache qui a osé faire ce déplacement à New York.

Marché ouvert. Une opportunité que ce jeune opérateur a saisie non seulement pour présenter directement Madagascar aux visiteurs grand public du salon, mais également à certains professionnels américains du voyage. « 500 exposants venus du monde entier ont participé à ce Salon du tourisme de New York » poursuit-il en regrettant le fait que  pour le moment, très peu de touristes américains connaissent Madagascar. Une méconnaissance qui se manifeste, d’ailleurs sur les statistiques du tourisme puisque actuellement, seulement 2 % des touristes internationaux venant à Madagascar viennent des Etats-Unis, contre 60 %  de Français. Une manière de dire que le marché américain est encore  très ouvert pour Madagascar et peut apporter de grandes opportunités pour la destination Madagascar. « Les touristes américains sont des grands amateurs de la nature et les sites malgaches qui se caractérisent par leur beauté sauvage correspondent bien à leurs besoins », selon toujours Manitra Andriamialisoa. Par ailleurs, « les touristes américains effectuent beaucoup de dépenses notamment en achat de produits artisanaux et autres T-shirts spécifiques des pays qu’ils visitent ».

Plus grande ouverture. Un nouveau marché à conquérir en somme. Malheureusement, non seulement Madagascar est encore très peu connu des touristes américains, mais également et surtout, le coût des transports aériens reste encore extrêmement élevé. Pour  faire le trajet de New York vers Antananarivo, il faut entre 1900 USD et 3500 USD. En somme, pour arriver à faire venir massivement les touristes américains à Madagascar, la première mesure à mettre en place est la réduction du coût des transports aériens. « Une plus grande ouverture du ciel aérien fait partie des solutions envisageables » selon toujours Manitra Andriamialisoa. Par ailleurs des actions doivent être entreprises au niveau de la profession touristique pour permettre aux américains d’accéder plus facilement aux informations sur la destination Madagascar. Sur ce point, d’ailleurs, la diffusion planétaire du  célèbre dessin animé « Madagascar » joue un rôle important dans cette promotion de la destination Madagascar. « Quand on leur dit que Madagascar est une île touristique qui existe, les Américains sont à la fois surpris et intéressés et c’est un très bon point »

Island of Lemurs. Mais dorénavant ce ne sera plus uniquement ce dessin animé qui contribuera à la promotion de Madagascar aux Etats-Unis. En effet, un documentaire intitulé « Island of Lemurs : Madagascar » paraîtra à partir du 4 avril prochain sur les écrans américains en version Imax 3D.  Une grande production cinématographique traitant de la richesse naturelle de Madagascar et traitant notamment des lémuriens uniques à Madagascar, narrée par  Morgan Freeman. Un documentaire qui a également vu la participation du Dr Patricia Wright très connue dans ses actions pour la protection de l’environnement et qui a déjà réalisé des études au Parc National de Ranomafana. Un documentaire de référence en somme et qui permettra aux Américains de mieux connaître la nature malgache afin de les inciter à venir.

R.Edmond

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication