Affaire BICM : Hery Rajaonarimampianina condamné à trouver une solution

Les déposants de la BICM ont eu hier l’occasion de s’entretenir avec le liquidateur de la banque. Une rencontre qui n’a rien donné, du moins pour les clients de la BICM, puisque d’après notre source, le liquidateur leur a juste exposé les possibles conséquences de la liquidation. A savoir, une procédure qui pourrait être très longue, puisqu’elle pourrait durer des années et qui ne garantit pas du tout le paiement de l’argent des déposants.

Bref, le liquidateur reconnaît apparemment ses limites dans cette affaire qui a actuellement tendance à avoir une dimension politique. L’on apprend en effet que l’ancien Président de la Transition Andry Rajoelina aurait décidé de récupérer politiquement cette affaire en se proposant d’y apporter une solution à titre humanitaire. Une démarche qui pourrait aboutir, puisque Andry Rajoelina a des relations avec le milliardaire chinois, le Dr Hui Chi Ming, l’actionnaire majoritaire de la BICM. En somme, pour ne pas se faire rattraper par son ancien patron, l’ancien ministre des Finances de la Transition et actuel Président de la République est condamné à trouver une solution pour empêcher la liquidation de la BICM et dont les conséquences seraient extrêmement catastrophiques, non seulement pour les déposants en particulier, mais pour le monde des affaires en général.

En tout cas, s’il se décide à prendre sérieusement, cette affaire en main, le Président Hery Rajaonarimampianina démontrera sa capacité à résoudre une crise où il a d’ailleurs une part de responsabilité. Les problèmes de la BICM remontent en effet depuis 2009 et en tant qu’ancien ministre des Finances, l’actuel Président de la République est en partie responsable de sa chute. Actuellement il a l’occasion de se rattraper.

R.Edmond

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication