Startupper de l’année : 100 millions d’Ariary pour les trois gagnants

Les gagnants du Challenge Startupper, avec le DG de Total Madagascar.
Les gagnants du Challenge Startupper, avec le DG de Total Madagascar.

Le projet Liberty Shoes d’Andrianina Ratsimbazafy, le projet Ampalia de Rinasoa Rahelivololomalala et le projet Concret de Rinasoa Rahelivololomalala ont été choisis comme meilleurs startups de l’année, à Madagascar.

Une centaine de candidats ont participé au Challenge Startupper de l’année. Ce concours organisé par Total à Madagascar et dans 33 autres pays de l’Afrique vise à identifier, accompagner et primer les meilleurs projets de création ou de développement d’entreprises, d’après le DG de la compagnie, Laurent Stouffe, la semaine dernière. En effet, les gagnants du concours ont été connus lors d’une soirée organisée à la salle de l’Horloge du Café de la Gare Soarano. Le premier prix a été discerné à Andrianina Ratsimbazafy, pour son projet Liberty Shoes. « Je n’ai jamais pu trouver des chaussures en magasin. Alors, il m’est venu l’idée de fabriquer des chaussures, comme les matières premières sont disponibles à Madagascar. Avec quelques collaborateurs, ce projet a pu démarrer en janvier 2015. Liberty Shoes fabrique aujourd’hui 25 paires de chaussures par semaine, pour 1500 clients abonnés. Ce sont des chaussures haut de gamme, sur mesure. Avec ce prix du Challenge Startupper, nous comptons ouvrir une boutique à Antsirabe ensuite à Fianarantsoa, pour couvrir à terme tout le pays et pourquoi pas l’Océan Indien », a déclaré le lauréat, lors de la remise de prix. En effet, Andrianina Ratsimbazafy a gagné pour ce projet une somme de 50 millions d’Ariary.

Innovations. Certes, le Challenge Startupper incite les jeunes de moins de 35 ans à avoir davantage de nouvelles idées d’entreprises. Andriatina Ratovondrahona, qui a gagné le deuxième prix a reçu 30 millions d’Ariary pour sa performance et ses idées innovantes. « Le projet Ampalia concerne la valorisation et la transformation de fruits. Nous produisons du vin avec des fruits tropicaux, sans ajout de colorant ni autre produit chimique. C’est donc du produit bio. En outre, comme nous travaillons en collaboration avec des paysans, ces derniers reçoivent des formations pour la conservation de fruits », a-t-il résumé lors de la remise de prix. Enfin, le troisième prix a été décerné à Rinasoa Rahelivololomalala, qui a été récompensé avec 20 millions d’Ariary, par les organisateurs du concours. « Pour la conception de ce projet, je me suis inspiré du jeu de lego, qui peut également être appliqué dans les travaux de construction. En effet, le projet Concret concerne la préfabrication d’éléments de construction en béton, comme les poutres, les éléments de fondation, le plancher, les éléments d’assainissement, etc. Ces produits préfabriqués facilitent les travaux sur la mise en place, par exemple, ou la réduction de déchets, etc. Le projet est encore en cours de réalisation et avec le coup de pouce de Total, nous serons opérationnels d’ici à quelques mois », a déclaré la troisième gagnante.

Incitations. Mis à part l’organisateur, Total Madagascar, d’autres partenaires ont également appuyé le concours. Les membres du jury étaient des dirigeants de grandes entreprises du pays. Ils ont félicité les gagnants, tout comme l’organisateur. « Il s’agit d’une belle initiative de Total. Mais l’Etat doit également participer à ce genre de chose pour promouvoir la création d’entreprises à Madagascar. Aucun gouvernement n’a encore appuyé les startups. C’est toujours le secteur privé qui s’en charge, alors que l’Etat a son devoir », a affirmé Eric Rajaonary, un des membres du Jury.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire