Classe Export à Lyon : Des PME malgaches en quête de nouveaux marchés

La manifestation économique Classe Export 2016 se tiendra à Lyon en France les 1er et 2 décembre prochains. 40 chefs d’entreprises africains participeront à la rencontre d’affaires. Pour Madagascar, cinq sont déjà inscrits, d’après Agrinnova, l’association en charge du recrutement des participants malgaches pour l’événement. « L’agro-industrie, les BTP et les nouvelles technologies sont les trois secteurs privilégiés par la Classe Export 2016. Pour Madagascar, les participants seront surtout spécialisés dans l’agroalimentaire et l’agrobusiness. Des PME malgaches ayant des potentiels d’expansion se sont déjà inscrites pour participer à l’événement. Les inscriptions restent encore ouvertes via l’adresse agrinnovamada@gmail.com jusqu’au 16 novembre », a indiqué la présidente de l’association, Muriel Raveloson.  

Packs. A noter que des rendez-vous B to B, des expositions d’échantillons, des formations sur les procédures douanières, ainsi que sur les moyens de paiement dans les pays à risque sont au programme de l’événement. D’après les organisateurs, un package est prévu pour chaque participant, lui permettant de maîtriser les procédures et les traitements de dossiers pour les activités d’imports et exports, en tenant compte des spécificités de chaque pays. Outre les représentants du secteur privé, plusieurs ministres africains interviendront également aux conférences et participeront à la manifestation économique. Pour Madagascar, le ministère en charge du Commerce et celui en charge de l’Industrie sont conviés de participer à cette grande rencontre, selon l’Agrinnova. Bref,  Classe Export 2016 sera une occasion de trouver des partenaires économiques, aussi bien pour les acteurs du secteur public, que pour ceux du secteur privé. En outre, après le succès des Rencontres Africa 2016 et la participation massive à la Classe Export 2016, les organisateurs ont déjà annoncé l’organisation des Rencontres Africa 2017, qui se tiendront l’année prochaine au Maroc.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire