Compagnie Tsaradia : Bientôt un 6e appareil ATR-72 pour renforcer la flotte

(De g. à dr.) Le nouveau DG de Tsaradia, Andriamamonjy Rafanomezantsoa et le DG d’Air Madagascar, Rolland Besoa Razafimaharo.

Elle a transporté 326 000 passagers en desservant dix destinations depuis son lancement en juillet 2018.

Une filiale de la compagnie aérienne nationale Air Madagascar, dénommée Tsaradia a été créée en juillet 2018 afin d’assurer le réseau domestique. C’est inscrit dans le cadre du « business plan » pour le redressement de cette compagnie proposé par son partenaire stratégique Air Austral. « A un an d’existence, Tsaradia affiche déjà une nette amélioration en termes de qualité de l’offre pour satisfaire la demande de la clientèle. A titre d’illustration, la compagnie desserve actuellement dix destinations en effectuant jusqu’à 200 vols hebdomadaires. Et depuis son lancement, elle a transporté plus de 326.000 passagers », a expliqué Andriamamonjy Rafanomezantsoa, le nouveau directeur général de la compagnie Tsaradia lors d’une conférence de presse hier, à Antsahavola. Celui-ci a pris ses fonctions depuis le 16 août dernier.

Ponctualité. Et à part l’augmentation des fréquences de vols, le taux de remplissage a atteint 69% en juillet dernier. « En réponse à la demande croissante, nous allons acquérir un 6e appareil ATR-72 pour renforcer la flotte en octobre prochain. L’arrivée bientôt de ce nouvel appareil permettra en même temps à Tsaradia d’améliorer la flexibilité dans son exploitation ainsi que la régularité et la ponctualité de ses vols » a-t-il enchaîné. Parlant justement de cette ponctualité de la compagnie qui a fait la grogne des passagers depuis ces derniers temps, le directeur général d’Air Madagascar, Rolland Besoa Razafimaharo, a évoqué que Tsaradia a été confrontée à d’importantes perturbations durant la haute saison juillet août 2019 à cause des problèmes techniques survenus sur certains de ses appareils. Il en est de même pour la compagnie Air Madagascar.

Trois moteurs remplacés. En effet, « On a dû remplacer les moteurs de nos trois avions Airbus A 340 et le Boeing 737, suite aux recommandations techniques de L’EASA (Agence Européenne de la Sécurité Aérienne) en juin dernier, et ce, en l’espace d’une semaine. Or, un moteur vaut un million de dollars. En attendant, on était obligé de louer un autre avion Airbus A380 pour ne pas perturber les programmes de vols. La location de cet appareil est de 400.000 dollars par mois. Nous avons également cherché de nombreuses solutions afin d’assurer le transport des supporters des BAREA en Egypte », a fait savoir le directeur général d’Air Madagascar. En revenant sur la compagnie Tsaradia, son taux de ponctualité moyen est de 80% si l’objectif est de 85%. Elle prévoit également d’assurer deux vols par jour sur chaque destination. « La reprise des dessertes sur Ambatondrazaka, Mananara et Antalaha est prévue d’ici à la fin de l’année. Quant à celles de Maintirano et de Fianarantsoa, c’est en vue l’an prochain. La compagnie affiche une rentabilité », a-t-il conclu.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire