Branche des Laïcs de la FJKM (SFL) : Fiainantsoa Ramanana élue présidente

La nouvelle présidente de la branche des Laïcs au sein de la FJKM, Fiainantsoa Ramanana, s’engage à poursuivre les activités de développement menées par son prédécesseur.

Suite à une élection des membres de bureau de la branche des Laïcs au sein de l’église réformée FJKM  (Eglise de Jésus-Christ de Madagascar) ou SFL (Sampana Fivondronana Laïka), qui s’est tenue le 24 août dernier, Fiainantsoa Ramanana, a été élue présidente.

Les membres du comité au niveau central de cette branche, représentés par des synodes régionaux, ont procédé aux votes. Elle a déjà occupé le poste de directeur et ensuite de vice-présidente de cette structure auparavant. « Avant le décès de l’ancien président de la branche Laïc au sein du temple FJKM, en la personne de Radavidson Andriamparany, il m’a adressé un message important. Préparez-vous à prendre la relève ! disait-il. Alors, je suis prête à prendre cette responsabilité d’autant plus que je suis un membre laïc depuis plus de 18 ans actuellement. En outre, prêcher l’évangile constitue une ferme conviction en tant que chrétienne, et ce, quel que soit la position ou la responsabilité que l’on occupe », a-t-elle confié.

Financements pérennes. Il est à noter que cette nouvelle présidente de la branche des Laïcs de l’église FJKM, est en même temps la députée élue dans le district de Soavinandriana Itasy. Elle s’engage ainsi à poursuivre les activités entreprises par son prédécesseur tout en se focalisant davantage sur des activités contribuant non seulement au développement de l’homme en particulier mais aussi au développement socio-économique du pays, durant son mandat. À titre d’illustration, « l’implication et la mobilisation  des Laïcs dans la mise en œuvre de notre programme de développement s’imposent. Nous ne ménageons pas non plus nos efforts pour rechercher des financements pérennes permettant à la branche des Laïcs de réaliser toutes ces activités à entreprendre. Et ce n’est pas tout ! Nous allons renforcer le partenariat avec le BIANCO ou le Bureau Indépendant Anti-Corruption dans le cadre de la mise en œuvre du projet laïc refusant toutes formes de corruption », a-t-elle fait savoir.

Identifier les potentialités. Par ailleurs, Fiainantsoa Ramanana s’engage également à poursuivre la mise en place de l’institution de micro-finance « Loharano ». Ce qui permettra de contribuer à l’éducation financière des Chrétiens ainsi qu’au financement de tout projet de développement mené par des promoteurs, particuliers ou entreprises. Hormis cela, « nous allons identifier toutes les potentialités et les ressources existantes au niveau de chaque église FJKM. Des stratégies seront ensuite établies en vue de solliciter les fidèles à les exploiter d’une manière rationnelle, sans oublier la recherche des débouchés à tous les produits vendables », d’après toujours les explications de cette nouvelle présidente de la branche des Laïcs au sein de l’église réformée FJKM. La préparation de l’assemblée générale de cette structure prévue se tenir à Fénérive-Est en août 2022 est également en vue. Cet événement a été reporté, rappelons-le, en raison de la crise sanitaire qui sévit dans le pays.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire