ESCM – FHORM : Formation gratuite des opérateurs touristiques

 Après les séries de formations prodiguées par le ministère du Tourisme et l’Office National du Tourisme de Madagascar avec ses partenaires au profit de divers acteurs du secteur du tourisme, ce sont les opérateurs et les managers des hôtels et des restaurants, qui seront formés. Ces premiers ont été surtout formés pour mieux se préparer à la réouverture des frontières de Madagascar, surtout en matière du respect des protocoles sanitaires. En revanche, ces seconds bénéficient d’une formation gratuite, prodiguée par l’ESCM Business School à Antananarivo, sur la gestion de la reprise des activités. « Nous sommes conscients de l’importance vitale du tourisme, un secteur stratégique, pour l’économie nationale. Raison pour laquelle, nous avons engagé cet acte citoyen et de solidarité en faveur de ces opérateurs touristiques. Les membres de la FHORM (Fédération des Hôteliers et Restaurateurs de Madagascar), en seront les premiers bénéficiaires », a expliqué Jonathan Ranjatoelina, le directeur de cette École de Commerce basée en France.

Relancer le secteur. Pour sa part, le ministre du Tourisme, Joël Randriamandranto a soulevé que cette initiative menée par ce secteur privé correspond bien au 5e axe stratégique de son département, qu’est le renforcement de capacité des acteurs du secteur. « Ce qui permet de les accompagner pour relancer le secteur après près de deux ans de suspension d’activités en raison de la crise sanitaire », a-t-il poursuivi. Il est à noter que ces formations gratuites seront animées par des professionnels du secteur au sein de l’ESCM Business School. Elles porteront sur l’identification et la prévention des risques psychosociaux, le bien être au travail et la remobilisation du personnel, la redynamisation des offres, le repositionnement de la politique tarifaire et la stratégie pour faire revenir le client dans chaque établissement. « La formation en présentiel se déroulera en six sessions d’une demi-journée au campus. Elle pourra également être suivie en distanciel afin de permettre aux apprenants des quatre coins de l’Île d’en bénéficier, car les enjeux touristiques se trouvent aussi et surtout dans les régions », selon le directeur de l’ESCM Business School. Pour Johann Pless, le président de la FHORM, il s’engage à informer tous les membres pour que ceux-ci puissent bénéficier de ces formations gratuites.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire