Vol Tana–Paris : 4 000 euros le billet aller-retour

Du jamais vu dans l’histoire de Madagascar ! Une hausse vertigineuse du prix du billet d’avion aller-retour pour le vol Tana-Paris est actuellement enregistrée. Il s’affiche actuellement à environ 4 000 euros, soit aux environs de 18 millions Ar si l’on tient compte du fait qu’un euro équivaut environ à 4 500 Ar, pour la business class, selon une source auprès du secteur. Pour la compagnie aérienne nationale, Madagascar Airlines, cela ne dépasse pas les 3 800 euros, soit l’équivalent de 17,1 millions en ariary. Le taux de remplissage des avions s’affiche également complet jusqu’à mi-janvier 2022, a-t-on appris. Des agences de voyage se plaignent qu’elles ont du mal à trouver une place dans la classe économique pour leurs clients. Ces derniers ont ainsi recours à la classe business pour faire le voyage, selon leurs dires.

Demandes annulées. Parlant des vols desservant Antananarivo et Maurice, des tours opérateurs ont avancé que le prix du billet d’avion aller-retour a également connu une hausse en atteignant jusqu’à 2 800 000 Ar contre 2 400 000 Ar auparavant. Mais suite à la décision de l’Etat de suspendre les vols avec Maurice à compter de ce jour, et ce, en raison de la situation sanitaire liée à la propagation de la Covid-19 dans cette île voisine, de nombreuses demandes reçues par des tours opérateurs ont été annulées.  En revanche, les passagers en provenance de Maurice qui ont débarqué à Madagascar, sont obligés de quitter la Grande Île en prenant le dernier vol prévu ce jour. Parlant du nombre d’arrivées depuis la réouverture des frontières le 23 octobre 2021, le ministère du Tourisme a enregistré 3 282 passagers prenant les vols à destination de Madagascar, qui ont rempli les fiches de débarquement tourisme jusqu’au 15 novembre 2021. Il s’agit d’un nouvel outil statistique lancé par ce département ministériel en vue d’obtenir des données touristiques fiables.

58% des non-résidents. Les vols concernés sont des vols commerciaux en provenance de l’île Maurice, de la Réunion et de l’Europe au départ de Paris. Parmi les 3 282 passagers enregistrés, 58% d’entre eux sont des non-résidents. Quant à la répartition de ces derniers par motif du voyage, 23% de ces non-résidents viennent à Madagascar pour le tourisme tandis que 37% autres se rendent dans le pays pour une visite familiale. Si l’on procède à la répartition de ces passagers non-résidents par pays d’origine, 64% d’entre eux proviennent de la France et 4% autres sont venus de Maurice. Les passagers en provenance d’Allemagne et de la Chine sont respectivement de l’ordre de 3% et de 2% de ces non-résidents enregistrés, d’après toujours les statistiques fournies par le ministère de tutelle.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. C incroyable Mais Vrai !!!

    C du Vole : pure et simple !!!

    Les Pauvres ne pourront jamais voyager !!!

    C Très Très Malheureux !!!

Poster un commentaire