Ressources en eau : Coopération entre ANDEA et Rio Tinto QMM pour la gestion intégrée

Signature d’accord entre ANDEA et Rio Tinto QMM, pour améliorer la gestion durable de l’eau.

Il faut assurer une gestion pérenne des ressources en eau, selon les responsables auprès de Rio Tinto QMM. Pour contribuer à l’atteinte de cet objectif, la firme a noué un partenariat avec l’Autorité Nationale De l’Eau et de l’Assainissement (ANDEA).

S’engager ensemble pour renforcer la gestion intégrée des ressources en eau. C’est dans cette optique que l’ANDEA et Rio Tinto QMM ont officialisé leur collaboration, le 3 décembre dernier. Selon la compagnie minière, un protocole d’entente signé le 25 octobre dernier a déjà permis de matérialiser les engagements de longue date de Rio Tinto QMM, vis-à-vis de l’Etat malgache, pour le respect des lois et réglementations en vigueur pour les prélèvements d’eau et les déversements, sous la stricte supervision de l’ANDEA. En effet, cet organe d’exécution de la politique de gestion intégrée des ressources en eau et unique interlocuteur de tous les intervenants en matière de ressource en eau joue un rôle de régulateur sur les enjeux liés à l’eau. Conformément à son mandat, cette entité publique joue également un rôle de police des eaux tout en prodiguant les conseils et les recommandations aux promoteurs, tel que Rio Tinto QMM, pour améliorer davantage la gestion de ses eaux. « La signature de ce protocole avec QMM est importante pour l’ANDEA puisque celui-ci permettra aux deux entités de cadrer et gérer ensemble les enjeux en cours dont la préservation et les protections des ressources en eau dans sa zone d’implantation qu’est la région Anosy. Nos attentes sont claires, c’est d’assurer le respect des réglementations en vigueur », a affirmé Antsatiana Ravaloera, DG de l’ANDEA.

Actions. Selon les deux partenaires, le protocole d’entente comprend plusieurs actions spécifiques visant à renforcer le système de suivi des ressources en eau à l’échelle du bassin versant concerné par les activités de Rio Tinto QMM. En outre, l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’action de protection des ressources en eau qui fera l’objet d’un suivi spécifique par l’ANDEA sont prévues. D’ailleurs, les deux entités se sont accordées sur une collaboration basée sur le partage d’informations, la transparence et le respect du cadre légal en vigueur. « QMM, en tant que compagnie responsable, a toujours considéré que la protection de l’environnement et des ressources en eau est une priorité absolue. La signature de ce protocole avec l’ANDEA témoigne encore une fois de notre volonté de veiller à l’application des stratégies nationales et des réglementations en vigueur à Madagascar », a indiqué Martin Thériault, partenaire d’affaires Santé, Sécurité, Environnement et Sûreté au sein de QMM. Selon ses dires, QMM prévoit à travers le protocole d’accord, de mettre en place une stratégie pérenne de gestion des ressources en eau et toujours en étroite collaboration avec les régulateurs.

Antsa R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire