Ambila Lemaitso : La destination finale de l’autoroute du chocolat

Les communautés d’Ambila Lemaitso ont découvert comment fabriquer une tablette de chocolat.

L’autoroute du chocolat est bel et bien lancée. Il s’agit d’un circuit touristique innovant créé par l’association ASA SOA France – Madagascar  qui a en même temps fondée la Chocolaterie Ecole Edenia, dans le but de promouvoir la filière cacao dans le pays.

Pour ce circuit touristique qui vient d’être lancé, la destination finale était Ambila Lemaitso. La première vague de touristes a pris le départ à Nanisana, le siège de la Chocolaterie Ecole Edenia.  Ils ont ensuite pris le petit déjeuner à Ambanitsena réputé pour ses saucisses, avant de continuer sur la RN2. Puis, un petit arrêt a eu lieu à Anjiro, plus précisément dans le village de Manakonandro, commune d’Anosibe Ifody, dans le district de Moramandra en vue de découvrir une usine de production de rhum et d’eau de vie ainsi que d’éthanol, suivi des dégustations par les promoteurs qui ne sont autre que la société Ethanolab. Parlant de l’eau de vie elle « est classée parmi les produits du terroir malgache 100% naturel, pouvant servir de produits de souvenirs de Madagascar. Nous fabriquons notamment l’eau de vie à partir des fermentations des fruits de récupération post-récoltes des paysans locaux », tient à préciser le Pr Wilson Rajerison, ancien recteur de l’Université d’Ankatso et dirigeant de cette société Ethanolab.

Les participants à l’autoroute du chocolat qui ont reboisé des jeunes plants de cacaoyers à Andohariana, dans le district de Brickaville.

Multitude de découvertes. Prendre ce circuit innovant permet aux voyageurs de faire une multitude de découvertes. En effet, après la visite de cette usine de production de rhum et d’eau de vie, les participants sont passés à Andohariana, dans le district de Brickaville après avoir fait escale à Beforona pour s’approvisionner en fruits de saison.  Ils ont contribué au reboisement des jeunes plants de cacaoyers. Il est à rappeler que c’est une ville historique de plantation de cacaoyers à Madagascar. Les communautés villageoises dirigées par le pasteur Tolotra et son épouse, ont réservé un accueil très chaleureux aux visiteurs, suivi de diverses animations dont entre autres, des danses folkloriques. Enfin, la destination finale de l’autoroute du chocolat était Ambila Lemaitso, réputée pour son site balnéaire. Un atelier du chocolat a été organisé par la Chocolaterie Ecole Edenia au Green Resort Club au profit non seulement des pratiquants de ce nouveau circuit touristique, mais aussi de la population locale. La directrice de ce premier centre de formation des artisans chocolatiers agréé par l’Etat, en la personne d’Emma Andriatsimahafotsy, a appris aux participants comment fabriquer une tablette de chocolat. C’était une grande découverte pour tous. Elle leur a ensuite distribué du chocolat, une autre découverte culinaire. Force est en effet de reconnaître qu’il existe des Malgaches qui n’en ont jamais goûté depuis leur naissance alors que c’est un produit phare faisant la réputation de la Grande Île à l’échelle internationale.

Ouvertes aux touristes. En outre, le Club des Amoureux du Chocolat (CLAC) dirigé par le Dr Nina Evelyne Ravahiarivony, a effectué une présentation sur l’importance du cacao sur la santé et sa corrélation avec le bien-être de l’Homme. Mais ce n’est pas tout ! Diverses activités aquatiques ont été organisées à Ambila Lemaitso. On peut citer, entre autres, les courses de pirogues, les courses de sac de riz et le tournoi de foot. Il y a eu en même temps d’autres animations musicales avec la participation des jeunes talentueux d’Ambila Lemaitso. Notons que cet événement qui coïncide avec la 2e édition du festival des Pangalanes pour clôturer en beauté l’année 2021, a été gâté par le beau temps. Une chose dont on est sûre, l’autoroute du chocolat qui relie Antananarivo et Ambila Lemaitso, est bel et bien ouverte aux touristes aussi bien nationaux qu’internationaux. Il faut savoir que le ministère du Tourisme a entre-temps contribué à la relance du secteur touristique en promouvant cette destination tant prisée par les vacanciers, entre autres.

Navalona R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire