Impôt synthétique : Un minimum de perception de 16 000 ariary pour les artisans

Les parties prenantes à la convention de partenariat au profit de l’artisanat.

La Direction Générale des Impôts entend ratisser large pour récolter le maximum de recettes fiscales à travers la formalisation des activités économiques.

La professionnalisation des métiers de l’artisanat. Tel est en effet l’objet de la convention de partenariat signé, hier entre le m𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁è𝗿𝗲 𝗱𝗲 𝗹’𝗔𝗿𝘁𝗶𝘀𝗮𝗻𝗮𝘁 𝗲𝘁 𝗱𝗲𝘀 𝗠é𝘁𝗶𝗲𝗿𝘀, 𝗹𝗮 𝗗𝗶𝗿𝗲𝗰𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗚é𝗻é𝗿𝗮𝗹𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗜𝗺𝗽ô𝘁𝘀, 𝗹𝗮 𝗖𝗡𝗔𝗣𝗦, 𝗹𝗮 𝗕𝗡𝗜 𝗠𝗮𝗱𝗮𝗴𝗮𝘀𝗰𝗮𝗿 𝗲𝘁 𝗹𝗲 𝗽𝗿𝗼𝗷𝗲𝘁 𝗙𝗶𝗵𝗮𝗿𝗶𝗮𝗻𝗮.

Avantages. Le premier objectif de la campagne est bien évidemment de formaliser les activités des artisans sur le territoire national. L’idée étant d’inciter les artisans à s’approcher de l’administration fiscale pour s’enregistrer et se doter d’un numéro d’identité fiscale et d’une carte statistique. En contrepartie, ces artisans bénéficieront de nombreux avantages. A commencer par la facilitation du paiement de l’impôt synthétique dont le minimum de perception est fixé à 16 000 ariary. Mais les avantages ne s’arrêtent pas là, puisque les artisans formalisés pourront bénéficier des prestations fournies par les autres partenaires de la convention. La CNaPS, prévoit par exemple d’alléger les formalités d’affiliation des artisans formalisés au régime de prévoyance sociale en alignant le taux de leurs cotisations sociales sur celui du régime agricole, soit 9%. Une manière facilitée, en somme de bénéficier des prestations sociales fournies par la CNaPS comme les allocations familiales, les rentes en cas d’accident de travail ou de maladie professionnelle, les pensions…

 

Fihariana. Ce partenariat permettra également aux artisans de bénéficier de l’appui, de l’encadrement et de l’accompagnement du Programme Fihariana et de la BNI Madagascar. En effet, les artisans auront un accès aux lignes de crédits appropriés, suivant les termes de la convention signée entre la BNI Madagascar et FIHARIANA. Ce dernier mettra en faveur du projet les ressources à sa disposition pour toutes les informations et les formations sur l’entrepreneuriat et la gestion des fonds pour les bénéficiaires de ce programme. Un programme qui va par ailleurs contribuer à l’atteinte des objectifs d’élargir l’assiette fiscale. Sur ce point d’ailleurs, le Directeur Général des Impôts, Germain a annoncé que le fisc met actuellement tout, en œuvre pour augmenter le nombre des contribuables qui passeront de 750 000 actuellement à 1 750 000 en fin 2022.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Takio takio ny hetra satria ilaina amin’ny fampandrosoana ny firenena, mbola tena betsaka tokoa ny olona tsy mpandoa hetra matoa betsaka ny miteny hoe Merci Président rehefa misy fotodrafitrasa vita na tokanana. Rehefa tsapan’ny olona fa ny hetra alohany no anaovana ireny fa tsy vola avy any ampaosin’ny olona izay mitantana ny firenena hazoto izy hanatanteraka ny adidiny ary ho sarotiny izy ka sady handoa hetra no hanara-maso.

Poster un commentaire