Bilan de l’attaque du 9 mai : 18 morts et un nombre indéfini de disparus

Le recensement fait par les autorités locales appuyées par divers organismes dont la Croix-Rouge Malagasy fait état de 18 morts dont seulement dix ont pu être identifiés. Le même rapport indique 19 enfants devenus orphelins après le décès de leurs parents durant l’attaque. Le nombre des disparus reste pour l’instant indéfini, tellement les « rescapés » de l’attaque se sont éparpillés dans des communes environnantes dont Tranomaro. Les sinistrés sont regroupés à la « tranom-pokonolona » d’Amboasary. Des organismes dont la Croix Rouge soutiennent les autorités dans la prise en charge des besoins de ces populations, au nombre de 1 814, selon le bureau national de la gestion des risques et des catastrophes.

D.R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication