Jean Marc Koumba : Il refuse de manger mais boit de l’eau

Quatre jours se sont passés depuis que Jean Marc Koumba a été placé sous mandat dépôt à la Maison Centrale d’Antsiranana. Selon les informations qui nous sont parvenues, les quatre agents de l’Aviation civile de Madagascar (Acm) et lui ont subi le même sort, et auraient été isolés des autres détenus dans ce centre de détention et  placés dans des cellules différentes. De sources bien informées de mentionner que, depuis le jour où cet ex-garde du corps de l’ancien exilé de l’Afrique du Sud a été interpellé, de sa garde à vue à Fiadanana jusqu’à son transfert à Diégo, il refuse toujours de manger. Dans sa grève de la faim, il boit de l’eau, suivant toujours l’explication de notre interlocuteur. L’on a appris que quelques minutes avant qu’il n’ait mis ses pieds dans sa cellule, un docteur aurait examiné son état de santé. Il a pu, également rencontrer un conseiller de l’ambassade de l’Allemagne à Madagascar, qui a fait le déplacement vers Antsiranana, pour suivre cette affaire de près. De sources auprès des enquêteurs, Jean Marc Koumba aurait été vu par des témoins transportant deux sacs ainsi que deux paniers à l’aérodrome d’Antsirabe lors de la descente d’avion de Marc Ravalomanana dans le pays. L’ancien garde de corps a été interpellé le vendredi 24 octobre dernier et puis gardé à vue à Fiadanana aux fins d’enquêtes avant d’être transféré à Antsiranana. S’ajoute à son chef d’accusation, une complicité d’atteinte à la sureté de l’Etat. Une charge d’inculpation qui pèse lourd. Suivi de près par bon nombres d’observateurs, son procès et ceux des agents de l’Acm se dérouleront peut-être cette semaine.

m.L

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication