Alaotra : Des zébus volés et puis décapités

La Région Alaotra connaît depuis quelques mois une recrudescence de vols de bovidés. Ces derniers temps, les « dahalo » ont changé leur mode opératoire. Au lieu d’emmener quelque part les bœufs volés, ils les tuent en pleine nature laissant sur place les têtes tout en emportant la viande. On ne sait pas pour le moment sa destination finale. Aux environs du chef lieu de la Région, les voleurs ont également changé de tactique. Ils arrivent munis des « ody mahery, fonoka », sorte de somnifères de fabrication locale pour endormir le ou les propriétaires des parcs à bœufs. On ne sait pas si « leur magie » est efficace. Mais toujours est-il que personne ne se rendrait même pas compte qu’un vol a été commis durant la nuit. Et selon les informations recueillies sur place, ce n’est qu’après  plusieurs heures que les victimes sortaient de leur sommeil. Les voleurs, pour le cas précis, n’emportaient que les bœufs bien gras, selon toujours les mêmes informations. Les Forces de l’ordre ne sont pas mises au courant que beaucoup plus tard.

Pas plus tard que mardi dernier, des « dahalo » ont volé une cinquantaine de bovidés dans la localité d’Ambaniala Ambandrika tout en tuant un père de famille. Après une course poursuite avec les gendarmes et des membres du « fokonolona », les voleurs ont abandonné une trentaine de bœufs. Par contre, ils ont décapité au moins sept ne laissant sur leur chemin que les têtes. Un constat amer pour les propriétaires.

Recueillis par Janus/r.s.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire