Immigration et travail clandestins : Douze Pakistanais écroués à Antanimora

Douze ressortissants pakistanais ont été écroués à Antanimora après avoir été entendus au Parquet du tribunal de première instance d’Antananarivo, hier. Ils sont poursuivis pour immigration et travail clandestins. Les suspects sont des étrangers qui font du commerce ambulant de téléphones portables et matériels informatiques dans les rues et parkings des quartiers du centre-ville comme Analakely, Antaninarenina, et Behoririka. Le service de la Surveillance du territoire de la Police nationale a décidé de procéder au contrôle de ces gens dont le nombre ne cesse d’augmenter depuis ces derniers temps. A cela s’ajoute les doléances des personnes dénonçant que les marchandises proposées par ces gens ne sont pas dans les normes requises pour ne pas dire de fausses marques. Ainsi, la mesure prise par la police est le contrôle de leurs papiers. Initiée le 14 novembre, la première descente a permis d’arrêter 9 pakistanais à Antaninarenina. Poursuivant cette opération le lendemain, trois autres ont été appréhendés. La police les a rafflés après avoir constaté qu’ils ne disposent que de visa touristique qui ne leur permet pas de s’adonner aux activités commerciales devant faire l’objet d’un permis de travail. D’autant plus ils étaient tous pris en flagrant délit.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire