RN4 : Le contrôleur général de Police, José Andrianasolo Rajaonarison, tué dans un accident de la route

La grande famille de la Police nationale est en deuil. Le coordonnateur chef de l’Inspection générale de la police national (IGPN), contrôleur général de Police (CGP) José Andrinasolo Rajaonarison a succombé dimanche 15 août suite à un accident sur la RN4. Le drame a eu lieu vers midi alors que ce haut responsable auprès du ministère de la Sécurité publique rentrait de Mahajanga pour rejoindre Antananarivo. Il voyageait avec son fils quand la voiture 4X4 Land cruiser qu’il conduisait a failli rater un virage bordé par une falaise. Il a tenté de redresser la direction de la voiture mais cette manœuvre brusque a renversé cette dernière, qui a fait des tonneaux sur la chaussée. Blessés, les deux occupants de la voiture ont pu sortir de la voiture lorsque des secouristes, munis de matériels de dépannage de la police nationale, ont débarqué sur place. Selon les informations émanant de la gendarmerie, le CGP pouvait encore conduire sa voiture jusqu’à Ankazobe pour aller à l’hôpital, avec son fils qui n’avait que des égratignures. Ayant reçu des soins d’urgence, il a été évacué par ambulance au centre hospitalier universitaire Anosiala. Malheureusement, il a succombé en cours de route.

La mort tragique de cet officier général de Police laissera un grand vide dans la famille de la Police nationale à laquelle la rédaction de Midi Madagasikara présente ses sincères condoléances. Âgé de 52 ans, marié et père de deux enfants, il faisait partie des personnalités ayant considérablement œuvré pour l’épanouissement de la Police nationale. On peut dire qu’il était l’homme à la place qu’il méritait, compte tenu de son cursus. Sortant de l’Ecole nationale supérieure de la Police en tant qu’Officier de police, promotion Ezaka en 1996, il a intégré le corps des commissaires de Police après être retourné à l’ENSP dans la promotion Tsinjo en 1998. Il a occupé des postes importants au sein de la Police nationale, notamment directeur de la répression des infractions économiques et financières. Il était directeur des ressources humaines auprès du ministère de la Sécurité publique avant sa nomination à ce poste de coordonnateur de l’Inspection général de la Police. Il est à noter qu’il faisait partie de la 10ème promotion du CEDS.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire