Ampasamadinika : Le siège de l’ONEP dévoré par le feu hier

Survenu en pleine ville et dans un endroit à forte promiscuité, cet incendie a failli faire un lourd bilan sans l’intervention des éléments de la caserne des sapeurs-pompiers de la Commune urbaine d’Antananarivo à Tsaralalàna. Il s’agit du siège de l’Office National de l’Enseignement Privé (ONEP) à Ampasamadinika qui a pris feu hier. Selon les témoignages des riverains, cet incendie aurait commencé vers 12 heures 45 minutes. A cette heure-là, ils ont affirmé avoir remarqué de la fumée noire sortant de l’intérieur du bâtiment à deux étages. « Nous avons reçu une alerte par téléphone vers 13 heures 06 minutes et quand nous sommes arrivés sur les lieux, l’embrasement avait déjà pris une grande partie de la maison », explique le colonel, chef de corps des sapeurs-pompiers. L’opération de secours a alors commencé par l’évacuation des objets faciles à récupérer. Puis, tout en procédant à l’extinction du feu, les sapeurs-pompiers ont pu sauver une personne qui était prisonnière à l’intérieur. Après un combat d’une durée de 2 heures environ, les soldats du feu ont pu maîtriser l’incendie vers 15 heures. Pour le moment, l’origine de la tragédie n’est pas encore déterminée. Il en est de même concernant le bilan des dégâts matériels qui doit être lourd étant donné qu’une partie de ce bâtiment sert de magasin de stockage. Heureusement qu’aucun blessé ni perte en vie humaine n’est à déplorer.

T.M.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire