Tanjombato : Un jeune homme arrêté pour vente d’héroïne

Un jeune homme d’une vingtaine d’années a été arrêté par le commissariat Central d’Atsimondrano pour vente d’héroïne ou « roroks » ce mercredi. La police a surveillé la maison de ce jeune homme depuis quelques jours. En outre, ce jeune homme vendait la drogue chez lui où pratiquent aussi des injections sur ses clients. Sa maison servant de lieu de vente pour de nombreux consommateurs du secteur. Lors de son arrestation, la police retrouve dans sa maison plus de 18 sachets d’héroïne préconditionnée à la vente. Lors de l’interpellation de la police, le principal suspect a reconnu être un consommateur et vendeur d’héroïne et a déclaré avoir exercé cette activité depuis quelques semaines. Il est aussi poursuivi d’être celui qui alimentait plus largement le quartier de tanjombato et soupçonné de participer à un trafic de stupéfiants à base de drogue dure. Cette interpellation fait suite à une enquête de la police. « La prise de drogue est en hausse dans la capitale, et plus particulièrement chez les jeunes. Pour l’instant, aucun chiffre n’est disponible, mais les remontées d’observateurs sur le terrain se multiplient…» explique un policier. « L’engouement des jeunes pour la drogue est souvent associé au plaisir de tester leurs limites, d’expérimenter une sensation d’extase provoqué par la drogue, puis quand l’usage est répété, la dépendance s’installe.». A-t-il ajouté. Les jeunes lycéens sont de plus en plus menacés par la prise des stupéfiants. Ces consommateurs naïfs sont en danger et risquent davantage la surdose qu’un usager informé comme le cas d’un jeune garçon qui meurt à Ankazomanga le mois dernier.

Yv Sam

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire