Malaise à la Primature : La restructuration de l’équipe de Kolo Roger réclamée

KOLODe source proche de Mahazoarivo, un malaise est en train de s’installer au sein du Cabinet du Premier ministre, Kolo Roger. Certains proches collaborateurs du chef du gouvernement se sentiraient lésés par rapport au comportement de quelques « super-conseillers spéciaux », un groupe de minorité qui se mobilise pour verrouiller l’accès au Premier ministre. De part ce comportement, les atouts, les expériences et les savoir-faire de certains proches collaborateurs du Premier ministre ne seraient pas mis au profit. Pourtant, ces derniers continuent de percevoir leurs avantages au détriment des contribuables. Ils souhaitent aussi apporter leurs contributions à la réalisation du Programme Général de l’Etat. En effet, selon notre source, bon nombre d’entre eux disposent d’énormes expériences notamment en matière de gestion de l’Administration. Parmi eux figurent entre autres, un ancien Premier ministre et des personnalités ayant déjà été conseillés à la Primature durant les mandats des cinq derniers Premiers ministres qui se sont succédés à Mahazoarivo. A noter que le PM Kolo Roger dispose dans son cabinet une trentaine de conseillers.

« Exclusion ». Le Directeur de Cabinet de la Primature, soupçonné d’« exclusion » et de « verrouillage de tout le système » à Mahazoarivo, étant particulièrement pointé du doigt. Même topo pour l’équipe de la Communication, taxée d’être « le premier responsable de la chute de la popularité du chef du gouvernement ». « Le Premier ministre Kolo Roger travaille énormément mais faute d’une meilleure communication, les Malgaches ne le savent pas », a-t-on martelé. Notre source estime en effet que « soit cette équipe fait face à un problème de motivation, soit elle est tout simplement incompétente ». « Afin de pouvoir mettre en relief ses atouts et sauver son image, le Premier ministre a donc intérêt à restructurer son équipe ». Notre source n’a cependant pas manqué de faire savoir que le PM Kolo Roger est en train de mettre en œuvre un projet visant à instaurer un bloc opératoire au niveau des 119 districts de la Grande Ile.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication