Ministre Mahafaly Olivier : Pour le respect du verdict des urnes

Le ministre Mahafaly Olivier.
Le ministre Mahafaly Olivier.

En attendant les résultats officiels des dernières Communales, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Mahafaly Olivier Solonandrasana, lance un appel aux politiciens à respecter l’Etat de droit et à agir pour l’apaisement politique. « Le peuple ne mérite plus de supporter les troubles. Les Malgaches ont besoin d’une paix sociale pour pouvoir produire dans la sérénité. », estime ce membre du gouvernement. Avant de souligner : « Il faudra surtout respecter le verdict des urnes. Il faut savoir perdre et savoir gagner. Nous sommes actuellement en plein processus. Car après les Communales, il y aura les Sénatoriales. » Le ministre de l’Intérieur de préciser que les consignes données aux préfets et aux chefs de district sont maintenues. « Ces consignes consistent à n’autoriser aucune manifestation sur la voie publique ou tout attroupement avant la proclamation des résultats officiels des Communales. », a-t-il rappelé.

Coach. Le ministre Mahafaly Olivier a fait ces déclarations politiques en marge de la visite de la délégation d’athlètes malgaches qui ont participé aux Jeux des îles de l’Océan indien. En tant que coach, il a félicité la performance de ces sportifs malgaches en leur offrant à titre de cadeau une somme de 4 millions d’ariary. « Je suis toujours prêt à apporter ma contribution. On va vous soutenir pour les jeux africains. », a promis le ministre coach. A noter que les athlètes malgaches ont collecté des médailles d’or lors de la 9e édition des JIOI.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. La victoire du HVM dans certaines localités ne fait pas l’unanimité, surtout de la part des partisans du dj radomelina. Ce sont les principaux détracteurs de Hery Rajaonarimampianina. Eh oui, la vengeance est un plat qui se mange froid, et le peuple doit subir la gastro des problèmes d’estime qu’ont les mapariens sur eux-mêmes. Il est temps de tirer la révérence, Mr Radomelina, vous n’y aviez jamais eu et n’aura jamais votre place en politique dans ce pays. Laissez le Président faire son travail et le peuple vivre en paix.

Poster un commentaire