Professeur Narison Stéphan : Pour la démission du commandant de la CIRGN Antananarivo

A l’instar des personnalités politiques, le professeur Narison Stéphan s’est également exprimé sur les événements qui se sont passés à Ankatso le 31 août dernier. Il s’insurge contre l’arrestation musclée de Jean-Pierre. «Si vous avez vu la vidéo qui circule sur le net à propos des massacres des Forces de l’ordre sur les étudiants d’Ankatso qui font une grève parce qu’ils veulent étudier, vous ne croyez pas en vos yeux. Vous rendez tout de suite compte que Madagascar n’est pas et n’a jamais été  un pays de droit où on peut manifester et s’exprimer. Comme dans ces commentaires qui suivent ces vidéos, pourquoi, ces militaires s’acharnent sur des étudiants sans armes, qui militent pour la bonne cause, car ils veulent reprendre les cours », a-t-il martelé. Et lui d’enchaîner que l’AGMM dont il préside demande la démission du commandant de la CIRGN Antananarivo. Par ailleurs, ce directeur de recherche au CNRS-Montpellier de se demander, que disent les gouvernants responsables malgaches, le président de l’Université et les enseignants-chercheurs ? Avant d’ajouter : « Nous devons tous prendre conscience qu’un pays, où la démocratie n’existe que par son nom, où l’éducation est mal faite, ne se développera jamais ».

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Bien sûr! si l’éducation est mal faite, il n’y aura développement. Pourquoi, traînez -vous Dirigeants du pays surtout mme le ministre de l’université de résoudre le problème des profs et des étudiants?

  2. · Edit

    Tout à fait d’accord avec Stephan Narison:: mais juste une question . Qu’est ce que vous pouvez faire concrètement pour démettre cet énergumène excessif qui fayotte avec le pouvoir ?

Poster un commentaire