Lalatiana-Lalao : La guerre continue

La salle d’audience du tribunal administratif s’est avérée exiguë pour contenir les partisans des candidates du TIM et de Freedom. Lalao Ravalomanana et Lalatiana Rakotondrazafy se sont expliquées par avocats interposés.

Débat contradictoire entre les avocats de Lalao Ravalomanana et Lalatiana Rakotondrazafy, hier, au tribunal administratif, à Anosy. Et qui a vu la présence de cette dernière, en revanche la première s’est fait représenter par ses avocats. Le sujet a surtout porté sur la disqualification de Lalao Ravalomanana. Faut-il rappeler que la requête a été déposée par la candidate de l’association « Freedom », le 29 juillet dernier. Les avocats de cette dernière de déclarer que « la candidate du TIM a mis des signes distinctifs pour attirer la sympathie des électeurs ». Faisant notamment allusion à l’utilisation de la dénomination « Neny ». C’est la raison pour laquelle ils ont revendiqué la disqualification de Lalao Ravalomanana. Bref, la guerre continue entre Lalatiana Rakondrazafy et Lalao Ravalomanana.

Aveu. D’ailleurs, les avocats de la candidate de Freedom ont souligné que le fait de reconnaître d’avoir mis le nom de Neny sur les bulletins uniques constitue un aveu. En outre, Ils ont tenu à indiquer qu’ils n’ont plus de reproches à incriminer que ce soit à la CENI-T ou à l’OVEC. De son côté, l’avocat de Lalao Ravalomanana, Me Hasina Andriamadison a reconnu que le pseudonyme « Neny » a été mis sur le logo du TIM dans les bulletins uniques et que c’est son nom de guerre. Cependant, cet avocat de faire remarquer que « ni la CENI-T ni l’OVEC n’ont pas émis des observations ». Concernant la requête des avocats de Lalatiana Rakotondrazafy portant sur l’annulation totale des voix obtenues par Lalao Ravalomanana, l’audience aura lieu après-demain. Toujours est-il que face aux requêtes déposées par les avocats de la candidate de l’association Freedom, l’équipe juridique de Lalao Ravalomanana a déposé deux mémoires en défense. Notons que le verdict sera connu le 17 septembre prochain.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

7 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. tsy mbola Dago lo zao le resaka… Ita mints ianao oe Foza orana b.

  2. · Edit

    Sao ianao no mamitaka sy feno lainge eto ? Tana sy ny manodidina dia mpomba ab-Ravalo daholo fa ianao no tsy mahay na inona na inona. Izany no tsy nasahian’ny hvm sy ny mapar nandatsaka kandida teto.. ary efa fantatra dieny mialoha fa ny TIM no handresy satria nandritra ny tetezamita teto Antananarivo dia nahita sy niaritra ny mafy ka sady tsy mila hvm no ty mila mapar…. ianao ilay mpanao botolo satria efa resy be dia be izao mbola avo vava ihany.

  3. · Edit

    Pas possible comme mauvaise perdante. Pas seulement cette lalatiana qui a levé la main sur le pasteur Lala Rasendrahasina, mais elle montre déjà sa volonté d’empêcher la CUA de se développer. Je ne crois pas qu’elle aime vraiment Tana, c’est juste une soif de pouvoir, mais sans réelle compétence. Parler de guerre ici attire l’objection, est-ce une guerre a sens unique , car seule l’agresseuse se déchaine sans respect comme elle a fait au pasteur Lala Rasendrahasina ? Lalatiana doit être condamnée car elle a participé activement au putsch, a appelé plusieurs fois à la non respect de la loi, et à la haine, à la radio……

    Et si le voeux de cette bagarreuse se réalise: Donc Lalao Ravaloamanana ne sera pas maire mais ce sera elle:: il y aura une révolution à Tana avec un seul but : la tête de cette ,malade mentale.

  4. Ho sarotra amin’ ny Mme Lalao ny hiaramiasa amin’ ny olona toa io ary mila mailo Izy fa ny hamingana azy hatramin’ ny faran’ ny mandat ny no hataon’ io ramatoa io(efa tena lany henatra io ka mila mitandrina ny Tim.

  5. Tsara ho any Lalao satria tsy mandinika fa zatra manao botolo ! Preuve mivaingana doholy ireny tratra ireny! Hientina @ saina. Fa tsy botolo fotsiny aleo ! 55% Feno fitaka Feno halatra zany ve fomba hitondrana any Dago?

  6. manoeuvre dilatoire io ataon’ny freedom io, olona efa ecrasée: 31 % sy 55 % ve dia tsy mba mahay manaja tena, zony anefa ny mitory, fa mba tokony asiana fisainana ihany ny zavatra atao.

  7. Comment est-ce possible de travailler ensemble, le futur Magistrat de la ville et la tête de liste de Freedom, même la première détient plus de la majorité de voix au conseil municipal? Pourtant, la Capitale a besoin des gens de bonne volonté pour son VRAI DEVELOPPEMENT et non pas des gens qui se chamaillent au sein du microcosme des Dirigeants de la ville de mille. « ACTA NON VERBA », svp!

Poster un commentaire